Présidentielle 2022 : “Je ne veux plus imaginer qu’au 21ᵉ siècle en France on n'ait pas accès à l’eau, c’est indécent”, déclare Nicolas Dupont-Aignan

élections
Nicolas Dupont Aignan propose 23 mesures pour les outremers
Nicolas Dupont Aignan propose 23 mesures pour les outremers ©polynesie La1ere
Le candidat à l’élection présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan avec son parti Debout la France, a présenté à la 1ère vingt-trois mesures pour les Outre-mer.

S’il est élu président avec son parti Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, veut placer ces territoires au cœur de l’appareil d’État et faire du ministère des Outre-mer, un ministère régalien. Il justifie cette proposition “de manière à peser et à arrêter la marginalisation de l’Outre-mer dans l’appareil d’état, dans les décisions publiques.

Sa deuxième décision, sera de lancer un plan d’urgence d’investissement public pour remettre à niveau les réseaux d’eau potable et les équipements hospitaliers, scolaires et universitaires. “Ce qui a été fait pour la Corse doit être fait pour les Outre-mer (...) avec la renationalisation des réseaux d’eau potable. Je ne veux plus imaginer qu’au 21ᵉ siècle en France on n'ait pas accès à l’eau, c’est indécent. S’il faut mettre 1, 2 ou 3 milliards ont les met.” Cette mesure est affichée dans son projet faisant partie de ses 100 premières décisions pour la France, à l’instar de la continuité territoriale.

Réformer l’octroi de mer

Le chef de file de Debout la France souhaite garantir “un billet aller-retour à un maximum de 500 euros pour les Ultramarins. Je voudrais qu’on rationalise l’offre, un peu comme on l’a fait pour la Corse pour leur permettre d’aller et venir sans être otages de compagnies privées.”

S’il est élu président de la République, Nicolas Dupont- Aignan aimerait favoriser un développement plus autocentré, via notamment la défiscalisation des investissements et la réforme de l’octroi de mer notamment concernant "les productions totalement importées pour faire baisser le coût de la vie. En revanche, il faut défendre les productions nationales faites sur place avec une stratégie de développement économiquement autocentré avec des incitations fortes avec notamment la formation des jeunes.”

Autre mesure constamment présentée par le candidat lors des précédentes élections : valoriser les Outremer dans “l’inconscient des Français de l’hexagone.” Il veut par exemple qu’à la télévision, la carte de la météo inclut systématiquement ces territoires.

Retrouvez notre reportage réalisé par Laurence Theatin et Denis Rousseau Kaplan 

Le programme Outre-mer de Nicolas Dupont-Aignan