Privée de bobsleigh aux JO, la Martiniquaise Talia Solitude "vient pour performer” aux Championnats de France d’athlétisme élite

athlétisme
Talia Solitude
Avant de reprendre la saison de bobsleigh Talia Solitude se concentre sur sa discipline initiale : le lancer de poids. ©Jean Francois Quais
Samedi ont lieu les championnats de France d’athlétisme à Miramas (Bouche du Rhône). L’occasion pour l’athlète martiniquaise Talia Solitude de battre son propre record personnel au lancer du poids.

“Après ma blessure avant les qualifications pour les Jeux Olympiques, j’ai dû vite me réadapter avec un nouvel objectif”, confie au bout du fil la Martiniquaise Talia Solitude. Depuis septembre 2021, les entrainements de bobsleigh rythmaient ses journées. Elle découvre ce sport lors d’un premier stage en août 2020. C’est Antoine Riou, lanceur et membre de l’équipe de bobsleigh de Monaco, qui la repère grâce à ses qualités de sprinteuse et lanceuse. Une blessure à l’ischio-jambier survenue lors d’un entraînement fin décembre 2021 met fin à son rêve olympique.

Talia Solitude
Lors de ces championnats de France élite, Talia Solitude, espère battre son record personnel. ©Jean François Quais

Elle décide donc de se reconcentrer sur sa discipline initiale : le lancer de poids, elle qui a commencé l’athlétisme à l’âge de cinq ans. “Cette compétition est importante pour se maintenir mentalement et ne pas réduire à néant mes neuf mois de préparation physique”, explique l’athlète. Pour se remettre, elle a maintenu ses entraînements à hauteur de quatre heures par jour, accompagnés de trois séances de kinésithérapie par semaine. Pour Massamba M'baye, son préparateur physique : "Talia a changé beaucoup de choses dans sa vie pour les Jeux Olympiques. Elle dédie sa vie à l'entraînement et se donne les moyens pour réussir. Ses qualités d'explosivités et de puissance qu'elle a travaillé pour le bobsleigh, elle peut les utiliser pour le lancer de poids."

Le lancer de poids rejoint des qualités recherchées en bobsleigh comme l'explosivité et la puissance. ©Talia Solitude

C’est en salle, samedi 26 février, qu’elle va aller tenter de battre son record personnel de 14,97 mètres en lancer du poids, lors des championnats de France d'athlétisme à Miramas (Bouche du Rhône). Elles sont douze sportives sélectionnées dans la discipline : “Le niveau est très serré, tout va se jouer à cinq centimètres près. Si je ne suis pas finaliste, mais que j’ai battu mon propre record, ce sera une belle victoire.” Le ton de sa voix laisse entendre sa détermination : “Je vais à ces championnats pour performer !”, s’exclame l’athlète âgée de 24 ans. "J'espère qu'elle va prendre du plaisir", ajoute le préparateur physique.

Après cette compétition, Talia Solitude, opte pour une coupure “pour reposer le corps et le mental”. À partir du mois de mai, l’athlète reprendra le chemin des pistes de bobsleigh. “Je ne veux pas rester sur une note négative. Je vais commencer à chercher des sponsors et me préparer pour participer aux Jeux Olympiques dans quatre ans.”

Palmarès

2014 : Championne de France cadettes au javelot

2014 : Championne de France cadettes en salle au poids

2019 : Championne de France espoirs au poids

2019 : Championne de France espoirs en salle au poids