Que faut-il retenir du discours d’Edouard Philippe sur Mayotte? [ENCADRE]

social
Edouard Philippe
Edouard Philippe le 19 avril 2018 à Matignon ©AFP / BERTRAND GUAY
Le Premier ministre Edouard Philippe a reçu douze élus de Mayotte à Matignon. A l’issue de cette rencontre, il a fait une déclaration sur les grands axes de la politique du gouvernement pour l’île sans donner de chiffres ni de dates précises. 
Le Premier ministre avait convié les élus de Mayotte le 22 mars dernier à cette "réunion d'étape" sur la situation de l'île. Il a tenu promesse, malgré un climat social agité dans l'Hexagone.

Edouard Philippe a déclaré qu'il fallait construire "un pacte de confiance, dans les prochains jours, avec les élus et les forces vives de Mayotte, pour restaurer la confiance en la parole de l'Etat, la confiance en l'avenir de Mayotte, en sa jeunesse et en sa capacité d'initiative". 
©la1ere


Le premier ministre a rappelé "les mesures d'urgence" adoptées pour rétablir la sécurité et lutter contre l'immigration clandestine. Il a dévoilé quelques mesures du futur plan pour l'avenir de Mayotte.  

#1 Un rectorat de plein exercice

Concrètement, le Premier ministre a annoncé la création d’un rectorat de plein exercice. Cette mesure était réclamée depuis longtemps par les élus mahorais, mais comme le souligne Salim Naouda de l’intersyndicale "aucune date n’a été annoncée". Selon la députée Ramlati Ali, ce rectorat devrait être créé dans les 18 mois à venir.

#2 Une Agence régionale de santé

La santé est l’une des principales préoccupations à Mayotte. Edouard Philippe a déclaré ce jeudi 19 avril qu’une ARS serait créée sur l’île sans préciser à quelle date. Selon la députée Ramlati Ali, elle devrait voir le jour courant 2018.

Agnès Buzyn le 19 avril 2018 à Matignon
Agnès Buzyn, ministre de la Santé, le 19 avril 2018 à Matignon ©Camila Giudice

#3 Agrandissement de l’hôpital

Le Premier ministre a aussi déclaré que l’hôpital de Mamoudzou serait agrandi. Selon Saïd Omar Oili, le président de l’association des maires de Mayotte, une enveloppe de 172 millions d’euros va être dédiée à ces travaux, tandis que 60 millions d’euros iront aux mesures d’urgence pour l’hôpital.

#4 Piste de l’aéroport

L’allongement de la piste de l’aéroport de Pamanzi n’est pas prévu dans l’immédiat par le gouvernement. « Une mission sur les capacités de développement de l’aéroport » va être lancée a déclaré Edouard Philippe.

Aéroport de Pamanzi
Aéroport de Pamanzi ©ORNELLA LAMBERTI / AFP

Pour Ramlati Ali « c’est le point noir » du projet du gouvernement. Selon la députée de Mayotte, il ne peut pas y avoir une baisse des prix des billets d’avion tant que l’allongement de la piste ne se fera pas ».

#5 un périphérique à Mamoudzou

Sur le plan des infrastructures, Edouard Philippe a annoncé que le gouvernement soutiendrait la réalisation du contournement de Mamoudzou et le développement d’un transport en commun en site propre sur la Grande terre.

#6 Visite d’Annick Girardin

La ministre des Outre-mer se rendra à Mayotte au mois de mai afin de présenter aux Mahorais un plan de mesures pour Mayotte, a précisé le Premier ministre. 

Girardin à mayotte
La ministre A.Girardin et le président du C.D. Soibahadine. ©EMMANUEL TUSEVO