outre-mer
territoire

Raphaël Varane "L’équipe de France, c’est quelque chose d’énorme "

football
Raphaël Varane
Raphaël Varane en conférence de presse ©Benjamin Cremel
Champion d’Europe pour la quatrième fois avec le Real de Madrid, Raphaël Varane rêve d’un premier titre aussi avec les Bleus. Absent du dernier euro pour cause de blessure, les attentes et les ambitions du défenseur martiniquais sont grandes pour ce mondial en Russie.
Raphaël Varane s’apprête à vivre son deuxième mondial avec l’équipe de France. Homme de base de Didier Deschamps, il est le joueur le plus utilisé durant les éliminatoires de la Coupe du monde.

Raphaël Varane piliers des Bleus

Raphaël Varane
©Benjamin Cremel
Cinq ans après ses premiers pas en Bleus et quarante et une sélections, le Martiniquais s’est imposé comme l’un des piliers de cette sélection tricolore.

"J’essaie d’être le plus performant possible à chaque fois que je peux m’exprimer. A Madrid, c’est une ascension régulière. En équipe de France, on a moins de match. Et puis le fait d’arriver très tôt au plus haut niveau fait qu’on commet des erreurs. C’est un apprentissage un peu plus rapide mais aussi plus violent.L’équipe de France, c’est quelque chose d’énorme. Réussir à être aussi performant en sélection qu’en club, voilà ce qu’il faut."
 

En sélection, je n’ai encore rien remporté. C’est une motivation supplémentaire.

La défense la clé de ce mondial


Même si l’équipe de France compte de nombreux atouts offensifs, Raphaël Varane reste persuadé que ce mondial se gagnera d’abord en défense.
"Notre objectif c’est d’être d’abord solide et d’être difficile à bouger. Un adversaire qui nous voit jouer doit se dire attention cette équipe est solide. C’est important de travailler tous ensemble collectivement, faire des efforts tous ensemble, avoir une base, pour ensuite faire mal à l’adversaire offensivement".
La France a entamé depuis lundi sa deuxième phase de préparation qui se terminera par un troisième et dernier match amical, à Lyon, ce samedi face aux Etats-Unis.


Objectif Russie


Plutôt ménagé par Didier Deschamps après une saison pleine avec le Real Madrid en club, Raphaël Varane devrait être aligné pour cette dernière rencontre en défense centrale. Le Martiniquais est le seul joueur avec le gardien Alphonse Aerola à n’avoir pas encore joué quelques minutes en match de préparation.

Là c’est bon, on est plongé dedans, tout naturellement on se penche vers ce mondial. C’est une compétition difficile. Les joueurs qui ont le plus de vécu et d’expérience transmettent aussi de la sérénité.
 

Les Bleus feront leur entrée dans la compétition le 16 juin prochain face à l’Australie. Les attentes du public à l’égard de cette équipe de France sont  grandes. "On sait la chance que l’on a de transmettre des émotions aux supporters et aux Français, mais c’est bien d’avoir une petite piqûre de rappel", insiste le vice-capitaine des Bleus. 

Publicité