Les raideurs malvoyant, diabétique, favoris : que sont-ils devenus sur ce Grand Raid ?

trail
Grand Raid 2021.
Grand Raid 2021. ©Imaz Press
Avant le départ de ce Grand Raid 2021, Réunion La 1ère vous avait raconté l’histoire de coureurs anonymes et favoris de ces courses mythiques. Que sont-ils devenus au terme de cette édition ?

Avant le départ du Grand Raid, Réunion La 1ère avait mis en lèr des coureurs qui étaient sur le départ des courses mythiques du Grand Raid. Roger Prugniere, sportif malvoyant ; Romain Fontaine, jeune prodige ; Damien Rivière, diabétique ; mais aussi des favoris et des personnalités : que sont-ils finalement devenus sur ce Grand Raid ?

Roger Prugniere, sportif malvoyant

Grand Raid 2021 Roger Prugniere sportif malvoyant Diagonale des Fous 181021
Roger Prugniere, athlète malvoyant à l'assaut de la Diagonale des Fous. ©Laurent Josse

Roger Prugniere, sportif malvoyant s’est lancé à l’assaut de la Diagonale des Fous, jeudi 21 octobre. Dossard n°2616, il était avec son guide, Armand Sautron. Finalement, l’aventure s’est arrêtée à Cilaos où il a dû abandonner, vendredi, à 16h11. C’était sa première participation à la Diagonale des Fous.

 

Romain Fontaine, le jeune prodige

Romain Fontaine
Romain Fontaine ©Rahabia Issa

Agé de 24 ans, le jeune Bénédictin, Romain Fontaine était donné favori sur la Mascareignes. Il a donné raison aux pronostics en arrivant deuxième à La Redoute, vendredi à 9h44, juste derrière le traileur comorien, El Habib Zoubert. Entre les deux hommes, tout s’est joué dans la descente du Colorado. Pour sa cinquième participation à la Mascareignes, la force tranquille s’offre quand même le podium.

 

Damien Rivière, diabétique

Damien Rivière, diabétique, sera au départ de la Diagonale des Fous
©Laurent Figon

A 36 ans, Damien Rivière souffre d’un diabète de type 1 depuis un an. Le traileur originaire de Jean Petite, à Saint-Joseph, a couru avec une pompe à insuline. Il a finalement abandonné à La Possession suite à une entorse sur le sentier Kalla.

 

Nicolas Rivière, favoris sur la Diag

Nicolas Rivière - deuxième du grand raid 2019
Nicolas Rivière - deuxième du grand raid 2019 ©Delphine Poudroux

C’était l'espoir péï. En 2018, Nicolas Rivière participait pour la première fois à la Diagonale et terminait 22e. En 2019, il faisait sensation en arrivant deuxième, main dans la main avec Ludovic Pommeret. Pour sa troisième participation, il a finalement abandonné sur blessure dans la montée du Taïbit.

 

Géraldine Lachapelle, favorite sur la Diag

Géraldine Lachapelle
©Laurent Figon

La Saint-Philippoise fait partie des meilleures coureuses féminines locales. Donnée favorite sur cette Diagonale des Fous, Géraldine Lachapelle est arrivée sixième féminine et 132 au général. En 2019, elle avait terminé en quatrième position.

 

Laurent Jalabert, ancien coureur cycliste

L’ancien coureur cycliste, Laurent Jalabert, a couru la Diagonale des Fous avec sa compagne. Pour cette troisième participation, il a bien franchi la ligne d’arrivée au stade de La Redoute, après 51 heures et 58 de course.

 

Jacques Ecormier, Monsieur Météo

San Misouk avec Jacques Ecormier
San Misouk avec Jacques Ecormier ©Réunion la 1ère

A 67 ans, l’ancien chef-prévisionniste de Météo France, désormais en retraite, participait à son 21e Grand Raid. Finalement, Jacques Ecormier a dû abandonner à Cilaos où a passé la barrière horaire "hors délai". Sur 21 participations, il aura bouclé 16 fois la Diagonale des Fous.