outre-mer
territoire

Le romancier haïtien Louis-Philippe Dalembert, lauréat du prix de la langue française

livres
Dalembert
A 56 ans, Louis-Philippe Dalembert vient de publier "Mur Méditerranée" ©JOEL SAGET / AFP
Louis-Philippe Dalembert a reçu mercredi le prix de la langue française, un prix littéraire créé par la ville de Brive pour récompenser une personnalité dont "l'oeuvre a contribué de façon importante à illustrer la qualité et la beauté de la langue française".
 
Ce prix, doté de 10.000 euros, sera remis à l'écrivain lors de la cérémonie d'inauguration de la Foire du livre de Brive le 8 novembre.
 

Le drame des migrants en Méditerranée

Louis-Philippe Dalembert, 56 ans, vient de publier "Mur Méditerranée" (Sabine Wespieser), un roman poignant sur le drame des migrants en Méditerranée. Dans ce livre est en lice pour le Goncourt des lycéens, on suit le parcours semé d'embûches de trois femmes - la Syrienne Dima, la Nigériane Chochana et l'Érythréenne Semhar - qui tentent de rejoindre clandestinement l'Europe.

Louis-Philippe Dalembert qui a séjourné sur l'île italienne de Lampedusa et a pu s'entretenir avec de nombreux réfugiés, raconte avec une extraordinaire empathie le destin de ces trois femmes, issues de milieux différents et aux religions différentes.  

"Et si c'était moi?"  

La brutalité des passeurs, impitoyables trafiquants d'êtres humains, la traversée de la Méditerranée sur un rafiot pourri... Louis-Philippe Dalembert ne cache rien de ce que doivent subir ces femmes contraintes de quitter leur pays (une à cause du réchauffement climatique, l'autre pour des raisons politiques et la dernière à cause de la guerre). On est frappé par la force de ces femmes humiliées. La Méditerranée n'est pas une mer tranquille qui rappelle les vacances mais un mur sur lequel se brise notre humanité. Une question lancinante revient: "Et si c'était moi?".
    
Le roman est inspiré du sauvetage de clandestins par le Torm Lotte en juillet 2014. A l'époque, le pétrolier danois avait pu sauver 564 personnes en perdition mais 40 corps avaient été retrouvés noyés. L'an dernier, le prix de la langue française avait été attribué à Pierre Guyotat, récompensé la même année par le prix Médicis.
    
Le jury du prix de la langue française est composé d'académiciens français, d'académiciens Goncourt, d'écrivains et de journalistes.
 
Publicité