Saïna Manotte sort un premier album en plein confinement

musique
facebook saina manotte
©Facebook Saîna Manotte
 Alors  que  de  nombreux  artistes ont décidé de repousser la sortie de leur album, crise du coronavirus oblige, Saïna Manotte a décidé de faire autrement. La chanteuse guyanaise sort son premier album "Ki Moun Mo Sa", un bel hommage à sa Guyane natale et à sa créolité.
 
La chanteuse Saïna Manotte réalise un vrai exploit. En pleine période de confinement causé par l’épidémie de coronavirus, elle lance son premier  album "Ki moun mo Sa". Sa sortie est prévue le 1er mai moins de deux mois après la sortie du clip du premier single qui porte de nom de l’album.

J’avais promis cet album à mes fans. C’est un pari risqué mais les gens écoutent encore de la musique et j’espère que mes chansons leur apporteront du réconfort et de la tendresse.
 
Saïna Manotte


13 titres

Enregistré fin 2019, co-produit avec Aztec Music, cet album de 13 titres en français et en créole est le fruit de ses expériences musicales et de sa complicité avec le compositeur et musicien Maxime Bureau qui n’est autre que son mari.

Le titre« Ki Moun Mo sa » signifie « Qui suis-je ».  Entre rythmes créoles, caribéens, et sud-américains, cet opus répond surtout à un besoin de réaffirmer son identité de femme guyanaise et créole.
 

Confinée à Paris

Confinée à Paris, Saïna Manotte n’a qu’un regret : ne pas pouvoir monter sur scène, faire des concerts. "Je devais notamment participer au grand concert «  Figures de Femmes Totem » au Grand Rex. C’est décevant mais j’essaye de rester positive".

A défaut, cet adepte des réseaux sociaux multiplie les apparitions et les lives comme ce duo avec le pianiste guyanais Kelyan Horth. Elle a même réalisé un Dontrushchallenge version créole. En un clin d’œil, des femmes créoles passent d’une tenue de ville à différents costumes créoles avec non pas un pinceau mais un livre.
Le 2 mai prochain sur Facebook à 20 H heure de Paris, Saïna Manotte livrera quelques extraits de ce nouvel album. Elle sera au piano. Un excellent remède contre la morosité.
 

Reportage France Ô/Outre-mer la 1ère

©la1ere