Saint-Martin "sorti de l'urgence", selon Emmanuel Macron

cyclones saint-martin
Daniel Gibbs reçu par Emmanuel macron
Daniel Gibbs reçu par Emmanuel macron ©DR
Le président de la collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs, a évoqué mardi "des avancées" en matière d'investissements pour la reconstruction de son île dévastée par l'ouragan Irma, à l'issue d'un entretien à l'Elysée avec le président Emmanuel Macron. 
"On est sorti de l'urgence mais nous ne relâchons aucun effort pour reconstruire Saint-Martin après Irma", a twitté Emmanuel Macron, avec une petite vidéo sur laquelle on voit le chef de l'Etat discuter avec Daniel Gibbs. "Il y a un très gros boulot qui a été fait", salue notamment le président, soulignant qu'en septembre "ça n'était ni fait, ni gagné".

Point d'étape

Daniel Gibbs était venu faire "un point d'étape", près de cinq mois après le passage de l'ouragan et la venue d'Emmanuel Macron à Saint-Martin. "Sur les demandes qui avaient été faites le jour où il est venu à Saint-Martin, les engagements ont été tenus, et sur le point que nous avons fait ce matin, j'ai un retour très positif", a-t-il expliqué à la presse à la sortie.

Daniel Gibbs
Daniel Gibbs ©Laura Philippon

Satisfait des réponses

Il a précisé que la ministre des Outre-mer Annick Girardin se rendrait prochainement dans l'île. Emmanuel Macron a promis de revenir un an après l'ouragan. "Je suis assez satisfait des réponses qui m'ont été données, notamment sur le Plan pluriannuel d'investissement sur lequel nous attendons beaucoup en termes d'aides de l'Etat", a indiqué le chef de la collectivité.

"Aujourd'hui, il faut agrandir, démolir quelques écoles, en reconstruire de nouvelles, là-dessus nous avons eu l'assurance que nous allons être suivis", a-t-il expliqué.

Plan d'investissement

M. Gibbs a indiqué que sa collectivité présenterait son plan pluriannuel d'investissement d'ici le 13 mars. "Nous avons des avancées dans ce domaine", a-t-il ajouté, mais il n'a pas souhaité indiquer les sommes en jeu, "puisque nous devons encore aujourd'hui peaufiner le Plan d'investissement, réévaluer les projets", a-t-il expliqué, en citant parmi les priorités l'Ehpad, le réseau routier, et les réseaux secs (électricité, téléphonie) et humides (eau potable, eau usées, etc.) à enterrer.

Aide d'urgence pour les familles défavorisées

Il a aussi salué une avancée en termes de dématérialisation du paiement du RSA, qu'il souhaite établir sous forme de carte prépayée, comme cela a été fait pour l'aide d'urgence mise en place pour les familles les plus défavorisées après Irma: "Le système a mis du temps à se mettre en place mais nous en voyons l'efficacité. Le président (est) satisfait de son bon fonctionnement", s'est-il réjoui.

Daniel Gibbs était l'invité d'Infôsoir mardi :

©la1ere


Les Outre-mer en continu
Accéder au live