Nouvelle étape du déconfinement : Saint-Pierre et Miquelon rouvre ses restaurants et certaines structures sportives

coronavirus miquelon-langlade
saint-pierre vu de loin
Saint-Pierre et Miquelon attaque la phase 2 de son déconfinement ©Inès Pons-Teixeira
Réouverture des restaurants, tolérance de certaines pratiques sportives collectives : Saint-Pierre et Miquelon entame la phase 2 de son déconfinement, sans baisser la garde. Les événements festifs de juin sont annulés.

Avec un unique cas de Covid-19 recensé et désormais guéri, et une quartorzaine stricte et un double test négatif imposés à tous les arrivants, l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon a pu se prémunir du coronavirus qui a priori n'y circule pas.
 

Déconfinement, phase deux

 

Après une première étape de déconfinement qui a duré quinze jours, les autorités préfectorales décident donc d'engager avec sérénité la phase 2 du processus durant les trois prochaines semaines, tout en tenant compte de "la nécessaire prudence, donc la nécessaire patience", comme l'a précisé le préfet Thierry Devimeux sur le plateau du journal télévisé de SPM la 1ère.
 

Cap sur le 15 mai

 

Officialisée par un arrêté préfectoral signé lundi 11 mai en parallèle du prolongement de l'état d'urgence sanitaire, cette étape  supplémentaire du déconfinement de Saint-Pierre et Miquelon sera applicable à compter du vendredi 15 mai, afin de laisser le temps aux personnes concernées de s'y préparer.
 

Réouverture des restaurants, associations culturelles et sportives, maisons de retraite

 

L'assouplissement concerne essentiellement les établissements de restauration et les structures cuturelles et sportives.
- Dès le 15 mai, les restaurants, caféterias, fast-foods et salons de thé de l'archipel peuvent à nouveau accueillir des clients, sans restriction de fréquentation.
- Les musées et bibliothèques sont autorisés à recevoir du public.
- Les personnes âgées hébergées en maisons de retraite vont à nouveau pouvoir recevoir des visites "sous la responsabilité du  directeur de l’établissement, et en concertation avec les représentants des familles".

À lire aussi > Coronavirus : annulations en série dans les hôtels de Saint-Pierre et Miquelon
 

Sports de plein air : but!

 

Cette nouvelle phase de déconfinement distingue les pratiques de plein air, des sports d'intérieur.
Dès le 15 mai, les sports pratiqués en plein air sur les stades, tels que le football, le rugby ou encore l'athlétisme, sont de nouveau autorisés dans le cadre associatif. Sur les gradins le public est le bienvenu, mais en respectant la limitation des rassemblements à cinquante personnes.
 

Sports d'intérieur : cinq et pas plus

 

Les établissements hébergeant des sports d'intérieur, tels que les salles des sports, les courts couverts de tennis ou encore les clubs de fitness doivent eux se conformer à davantage de restrictions. Qu'elles soient associatives ou commerciales, les structures couvertes abritant des activités sportives "restent fermées". Mais "de manière dérogatoire", la pratique sera autorisée "dans la limite de cinq personnes maximum dans le bâtiment". D'autre part, les vestiaires devront garder porte close.
 

Pas de compétition

 

Par ailleurs, à ce stade, quelle que soit la discipline, les autorités maintiennent l'interdiction de toutes les compétitions et manifestations sportives. Elles ont invité les représentants des associations à une réunion de concertation ce mardi 12 mai.
 

Transport inter-îles

 

A partir du 22 mai, les ferries de la Collectivité retrouveront leur capacité optimale. Elle était réduite de moitié depuis la reprise des rotations commerciales entre Saint-Pierre et Miquelon le 7 mai.
 

Ce qui reste fermé

 

Les structures d'accueil de groupe en général devront encore patienter.
- Les bars, cafés et discothèques ne rouvriront pas en mai, ni les salles de spectacle, de théatre ou de cinéma.
- La piscine reste fermée.
- Il n'est pas possible de louer des salles de réunion ou des locaux associatifs.
 

Interrogé par Adrien Develay, le préfet de Saint-Pierre et Miquelon annonce la phase deux du déconfinement.

Nouvelle étape dans le déconfinement à Saint-Pierre et Miquelon ©SPM la 1ère


Un printemps sans grand événement

 

Les autorités maintiennent "jusqu'à la fin juin" l'interdiction des activités festives. Certains événements avaient d'ailleurs été annulés par leurs organisateurs par précaution. En 2020, l'archipel sera donc privé notamment de la Fête de la musique, des 25 kilomètres de Miquelon, de la Route Saint-Pierre et Miquelon à la voile et de la Fête des marins.
 

Doctrine sanitaire : la quatorzaine et le masque

 

Au plan sanitaire, la quatorzaine stricte se poursuit pour les nouveaux arrivants, avec double test négatif nécessaire avant de sortir d'isolement.

A l'occasion de cette nouvelle phase du déconfinement, le représentant de l'Etat rappelle ce qui doit être la priorité de toute la population : continuer à bien respecter les gestes barrières « qui doivent devenir des réflexes ». Et Thierry Devimeux souligne en particulier le port du masque généralisé auquel les résidents de Saint-Pierre et Miquelon vont devoir s'habituer.
 

" Il ne faut pas hésiter à mettre le masque, Il va falloir qu’on prenne l’habitude de le porter dans les lieux où on est nombreux, comme les commerces. " - Thierry Devimeux, préfet de Saint-Pierre et Miquelon


À lire aussi > Coronavirus : des artisans de Saint-Pierre et Miquelon se lancent dans la fabrication de masques réutilisables
 

Les étapes suivantes

 

Le Comité Local de Levée du Confinement se réunira à nouveau "fin mai", afin d'évaluer l'évolution de la situation sanitaire des trois semaines précédentes. Si les voyants restent au vert, les salles de spectacle, cinéma, et établissements sportifs couverts pourraient alors rouvrir, avant la dernière étape que les autorités espèrent pour cet été.
 

" Si tout se passe bien, il n’y a aucune raison pour que nous ne passions pas à l’étape finale. " - Thierry Devimeux



L'intégralité du magazine A la Une consacré au déconfinement.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live