publicité

Salon nautique 2017 - Jean-Marc Salpétrier, concepteur de la maison-bateau KayFlô (Martinique): "Nous voulons faciliter la mer aux terriens"

Le Salon nautique de Paris se tient jusqu’au 10 décembre à la porte de Versailles. Rencontre avec le Martiniquais Jean-Marc Salpétrier, inventeur et concepteur de la maison-bateau KayFlô, venu présenter son projet au Nautic.

Maquette de maison-bateau de la société KayFlô. © KayFlô
© KayFlô Maquette de maison-bateau de la société KayFlô.
  • Par Philippe Triay
  • Publié le , mis à jour le
« Nous voulons faciliter la mer aux terriens en leur proposant un confort maison sur l’eau », explique Jean-Marc Salpétrier, concepteur de la maison-bateau KayFlô, et directeur de la société du même nom, basée en Martinique. Cet ingénieur conseil, fort de son expérience dans la création d’entreprises et le management, s’est attelé depuis quelques années au développement de son projet de maison flottante mobile et « éconologique », c’est-à-dire ayant un « impact écologique minimal et des coûts d'exploitations optimisés ».

« La particularité de KayFlô est d’être un monocoque associé à un catamaran qui permet d’avoir une stabilité et un volume importants », souligne Jean-Marc Salpétrier (photo ci-dessous). « Cette caractéristique est unique au monde, ce qui lui a valu d’obtenir un brevet international, et favorise un prix très bas comparé à d’autres solutions qui prennent plus d’espace, donc qui sont moins mobiles et moins confortables. Ce produit s’adresse aussi bien aux professionnels du tourisme pour des hôtels à quai ou à flot ou pour des locations saisonnières, qu’aux particuliers, également pour des locations saisonnières ou s’ils souhaitent en faire leur habitat principal ou secondaire. »

Jean-Marc Salpétrier

Un projet en Martinique 

KayFlô peut être aussi bien vécu comme une résidence qu’un bateau normal qui permet de cheminer d’une île et d’un port à l’autre, dans les conditions de mer et les catégories de navigation dépendant du pays où l’on se trouve. « La commercialisation est en cours et ce produit est mondial », précise le concepteur martiniquais. « Nous avons signé avec des apporteurs d’affaires au Canada, au Brésil et en Afrique. Par ailleurs un premier bateau a déjà été vendu cette année. »

« Nous allons aussi commercialiser un hôtel à quai ou à flot à la Martinique, dans la baie du Marin. Ce volet touristique intéresse d’ailleurs le Comité martiniquais du tourisme, qui me soutient dans ma démarche depuis le début. L’idée est d’en faire un quatre étoiles complètement sur l’eau. Il y aurait une soixantaine de chambres autour d’un site d’accueil qui s’occuperait également des repas pour la clientèle », ajoute Jean-Marc Salpétrier. Le projet, qui comprendra une quinzaine de KayFlô, devrait voir le jour en 2018.

Prix de base, 329.000 euros

Et les prix dans tout ça ? « Le prix de base d’une maison-bateau est de 329.000 euros pour 107m2 et ensuite il y a différentes options possibles selon la motorisation, la climatisation ou d'autres éléments de confort comme un spa par exemple », déclare l’inventeur de KayFlô.

Dans le cadre d'un investissement pour une exploitation touristique, l'achat d'une ou plusieurs maisons-bateaux peut bénéficier des mesures de défiscalisation en Outre-mer. Les KayFlô seront construites en série dans un chantier naval à La Rochelle. En ce qui concerne le marché caribéen et le projet d’hôtel flottant dans la baie du Marin, elles seront achevées à la Martinique.

>>> En savoir plus sur KayFlô

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play