publicité

Saône-et-Loire : trois enfants originaires de Mayotte se noient dans un lac

Trois enfants originaires de Mayotte sont morts noyés, dimanche soir, dans le lac des Prés Saint-Jean à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). Les trois enfants d'une même famille ne savaient pas nager. Ils auraient coulé à pic. Une enquête est ouverte.
 

Trois enfants sont morts noyés, dimanche soir, dans le lac des Prés Saint-Jean à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). © Fanny Borius / France 3 Bourgogne France-Comté
© Fanny Borius / France 3 Bourgogne France-Comté Trois enfants sont morts noyés, dimanche soir, dans le lac des Prés Saint-Jean à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).
  • La1ère (avec France 3 Bourgogne France-Comté)
  • Publié le , mis à jour le
Trois enfants originaires de Mayotte, une fille de neuf ans et deux garçons de 10 et 13 ans, sont morts noyés dimanche soir dans le lac des Prés Saint-Jean à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).

L'alerte a été donnée vers 19h30. Trente-sept pompiers ont été mobilisés, dont neuf plongeurs et un sauveteur aquatique. Les enfants ont été sortis de l'eau par les pompiers à une distance de cinq à six mètres du bord et 4,5 mètres de profondeur dans une eau à dix degrés. Selon les informations de France 3 Bourgogne France-Comté, les trois enfants qui ne savaient pas nager, auraient coulé à pic.

Les secours ont tenté de les ranimer. Les enfants ont ensuite été évacués vers le centre hospitalier de Chalon-sur-Saône où ils sont décédés vers 22h.

Regardez ci-dessous le reportage de France 3 Bourgogne France-Comté :
 

"La piste accidentelle privilégiée"

Selon France 3 Bourgogne / France-Comté, les enfants, âgés de 9, 10 et 13 ans, font partie d'une même fratrie. La famille mahoraise habite dans le quartier des Aubépins. Ce lundi 9 juillet, le parquet de Chalon-sur-Saône, qui a ouvert une enquête sur les circonstances du drame, se bornait à indiquer que "la piste accidentelle est en l'état privilégiée". 

Selon une source proche de l'enquête, les deux plus jeunes enfants auraient été autorisés à tremper leurs pieds dans le lac vers 19h alors qu'il faisait encore chaud, avant de tomber à pic en raison de la forte pente. Le troisième aurait alors tenté de les aider, perdant pied à son tour.
 

Des autopsies

Les corps des victimes ont été transportés au CHU de Dijon, où des autopsies sont en cours lundi 9 juillet.
 
 

Baignade interdite

La baignade était interdite dans le lac, a-t-on appris lundi auprès de la mairie. Le parquet de Chalon-sur-Saône qui a ouvert une enquête sur les circonstances du drame, encore mal connues, se bornait à indiquer que "la piste accidentelle est en l'état privilégiée". Sur Twitter, le maire LR de la ville, Gilles Platret, précise qu'il s'agit de "trois frères et soeur" en soulignant que "toute la population (est) marquée par cette tragédie".
 

Une cellule psychologique a été mise en place par le personnel de l'hôpital pour épauler les proches des victimes.

Selon l'agence Santé Publique France, près de quatre personnes meurent noyées tous les jours de l'été (enquête NOYADES datée de 2015). La noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les enfants mais tous les âges sont concernés.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play