Sébastien Lecornu au ministère des Outre-mer : revivez la passation de pouvoir

politique
Lecornu arrivée au MOM
©Serge Massau
Au lendemain du remaniement ministériel, Sébastien Lecornu a pris ses fonctions au ministère des Outre-mer. Revivez la passation de pouvoir entre Annick Girardin et son successeur.
A 34 ans, Sébastien Lecornu, plus jeune ministre des Outre-mer de la Vème République, a pris ce mardi 7 juillet ses fonctions rue Oudinot. La cérémonie de passation de pouvoir entre Annick Girardin et son successeur s'est déroulée selon un cérémonial bien rodé. Sébastien Lecornu a été accueilli par Annick Girardin. Les deux ministres se sont entretenus quelques minutes en tête à tête, puis sont sortis sur le perron du ministère pour une brève allocution. Outre-mer la 1ère vous a proposé ces deux interventions en Facebook live, à retrouver ici :Annick Girardin s'est exprimée en premier, saluant les équipes qui l'ont accompagné au ministère des Outre-mer durant trois années.  "J'ai l'impression que le 17 mai 2017, c'était hier". Elle a ensuite remercié le président de la République pour sa confiance, ainsi que les élus locaux. "Nos échanges ont parfois été chaleureux, parfois tendus, mais nous avons toujours mis un point d'honneur à construire ensemble". "Trois ans de travail, de réflexion et surtout d'action", insiste Annick Girardin. Elle met l'accent sur la "trajectoire 5.0". "J'y suis arrivé au "réflexe Outre-mer", affirme l'ancienne ministre des Outre-mer. "A chaque loi, on a pensé à l'Outre-mer. Il fallait le répéter. Cher Sébastien, je sais que tu le porteras ce réflexe Outre-mer". Elle évoque ensuite les temps forts de son passage au ministère : le cyclone Irma à Saint-Martin, "Mayotte, un territoire que j'ai découvert". "Nous avons été au rendez-vous des difficultés de Mayotte". "Les gilets jaunes à La Réunion, c'est quelque chose qui restera dans ma mémoire. On a réussi à faire des propositions et une série de mesures". Elle évoque enfin la crise sanitaire. "A Mayotte et en Guyane, les moyens sont mis. Mayotte va mieux et je m'en réjouis." 

"J'emmène avec moi une partie des Outre-mer dans mes nouvelles fonctions",
poursuit Annick Girardin. "Créer un ministère c'est un grand défi." 

"Je laisse aujourd'hui les clés d'Oudinot à Sébastien Lecornu qui saura poursuivre le dialogue et l'action",
conclut Annick Girardin.  
 
 Sébastien Lecornu commence en exprimant son émotion et en rendant hommage à Annick Girardin. "Vous avez été un visage puissant de ce ministère, un visage puissant de la République.". "Ce visage est également celui d'une mère courage. Ensemble, nous avons affronté le cyclone Irma." Il évoque son déplacement avec elle à Saint-Pierre et Miquelon l'an dernier. Concernant la transition écologique, il affirme : "Nous allons accélérer la trajectoire 5.0, c'est la feuille de route que m'ont confié le président de la République et le Premier ministre". "Je remercie également ceux qui servent l'Etat dans les territoires d'Outre-mer, et ici, en centrale"
►Le nouveau ministre des Outre-mer énumère ensuite les défis qui l'attendent : "Une crise sanitaire à gérer sur deux territoires, une relance économique sans précédent à batir. La crise économique que nous vivons doit nous conduire à travailler différemment. ne subissons pas la crise, faisons du judo avec elle et profitons de la crise pour réfléchir." Il évoque ensuite le défi de la transition écologique. "Beaucoup font des discours, beaucoup en parlent, beaucoup nous font la leçon. Mais je retiens que la plus belle des promesses, en matière de transition écologique, elle est dans chacun des territoires d'Outre-mer"."Cette feuille de route, on doit l'accélérer", réaffirme-t-il.

Concernant le défi institutionnel, il évoque brièvement le référendum en Nouvelle-Calédonie. "Je m'exprimerai prochainement sur ce sujet", dit-il.

►Il évoque ensuite son parcours . "Je suis un élu local, un élu enraciné (NDLR : en Normandie). Je sais ce qu'est l'enracinement, l'attachement à une culture, à une histoire, à une mémoire". "C'est avec beaucoup d'humilité que j'arrive ici. Je vais beaucoup attendre des élus locaux en Outre-mer. Je suis un des votres. Je comprends vos difficultés. L'Etat a besoin des collectivités territoriales en Outre-mer et elles ont besoin de l'Etat. Je veux tendre tout de suite cette main républicaine aux élus locaux issus du premier et du second tour des élections municipales.

►"Je ne suis pas issue d'un territoire d'Outre-mer. C'est déjà largement commenté. La République elle est qu'une, on l'aime, les territoires d'outre-mer, ce n'est pas une affaire de carte d'identité, c'est une affaire de coeur. Et le coeur, j'en aurai", conclut Sébastien Lecornu. 
 


Regardez la synthèse de cette passation de pouvoir avec ce reportage de Nora Nonet et Mourad Bouretima (France Ô/Outre-mer la 1ère) :

©la1ere

Nombreuses réactions depuis sa nomination

Depuis l'annonce de la nomination de Sébastien Lecornu, de nombreuses réactions ont été enregistrées dans les Outre-mer. Plusieurs élus regrettent que pour la première fois depuis 2009, le ministère des Outre-mer ne revienne pas à un élu ultramarin. 


Qui est Sébastien Lecornu ?

Venu des rangs de LR, proche de Bruno Le Maire, Sébastien Lecornu est au gouvernement depuis l'élection d'Emmanuel Macron en 2017. D'abord secrétaire d'Etat à la Transition écologique puis ministre des Collectivités territoriales.
Il n'a jamais fait mystère de son souhait de devenir ministre des Outre-mer. Dans ses précédentes fonctions, il s'est d'ailleurs rendu dans les Outre-mer à de nombreuses reprises. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live