Sébastien Lecornu, nouveau ministre des Outre-mer : quelles réactions Outre-mer ?

politique
Sébastien Lecornu
©GONZALO FUENTES / POOL / AFP
Sébastien Lecornu, 34 ans, est le nouveau ministre des Outre-mer. Il succède à Annick Girardin. Quelles sont les réactions dans les Outre-mer ? Tour d'horizon. 
A 34 ans, Sébastien Lecornu n'est pas un inconnu dans les Outre-mer, même s'il est le premier ministre des Outre-mer depuis 2009 à ne pas être Ultralmarin. Depuis son entrée au gouvernement en 2017, d'abord comme secrétaire d'Etat à la Transition écologique puis comme ministre chargé des collectivités territoriales, il a effectué de très nombreuses visites dans les territoires ultramarins.   

Les réactions politiques

De nombreux élus ultramarins ont réagi dans les premières heures qui ont suivi sa nomination. Ainsi, la présidente du conseil départemental de Guadeloupe, Josette Borel-Lincertin, regrette que le portefeuille des Outre-mer ne soit pas confié à un Ultramarin mais salue sa bonne connaissance des dossiers des Outre-mer et son profil d'élu local (il est ancien maire de Vernon, en Normandie et ancien président du conseil départemental de l'Eure).
Dans un communiqué commun, les parlementaires socialistes de Guadeloupe, Hélène Vainqueur-Christophe, Victoire Jasmin et Victorin Lurel  "souhaitent que le nouveau ministre des Outre-mer rétablisse rapidement le dialogue rompu avec les élus et les socio-professionnels. Avec Sébastien Lecornu, homme de terrain, habile et fin connaisseur des collectivités territoriales, espérons que soit mis fin à la méthode de gouvernance verticale, brutale et infantilisante appliquée depuis 3 ans - à défaut de changer une politique libérale et centralisatrice désormais imprimée par ce Gouvernement".

►Regardez les réactions de plusieurs élus guadeloupéens : le député Max Mathiasin, le sénateur Dominique Théophile et la députée Justine Bénin. Ils sont interviewés par Guadeloupe la 1ère :

►En Guyane, regardez les réactions des députés Gabriel Serville et Lénaïck Adam, du sénateur Antoine Karam et du président de la collectivité Rodolphe Alexandre. Ils sont interviewés par Guyane la 1ère :
 

Le député de Guyane Gabriel Serville estime qu'en ne nommant pas un Ultramarin rue Oudinot, Emmanuel Macron cherche "à effacer les Ultramarins du ministère des Outre-mer." Dans son premier tweet en réaction à l'annonce du nouveau gouvernement, il poste même une affiche datant... du ministère des Colonies en 1935...
Même référence pour le député européen Younous Omarjee, proche de Jean-Luc Mélenchon : "vive le temps des colonies", estime-t-il en regrettant la nomination d'un ministre non-ultramarin rue Oudinot.
En Martinique, voici la réaction du député Serge Letchimy, recueillie par Martinique la 1ère :

► A La Réunion, regardez les réactions du président du conseil régional Didier Robert, du député David Lorion, et du socialiste Philippe Naillet. Ils sont interviewés par Réunion la 1ère :

De son côté, Nadia Ramassamy, députée apparentée LR de La Réunion, félicite le nouveau ministre mais espère que sa nomination "s’accompagnera d’actions concrètes en faveur de nos territoires en ces temps difficiles".
La députée (UDI) de Polynésie Maïna Sage salue sans réserve cette nomination de Sébastien Lecornu "Qui a toujours été à l'écoute de la Polynésie" (dans ses précédentes fonctions gouvernementales, il s'est rendu en Polynésie à deux reprises). 

 


En Guyane, le maire de Kourou, François Ringuet, salue la nomination du nouveau ministre.


A Saint-Pierre et Miquelon, la nomination de Sébastien Lecornu est plutôt bien accueillie par Yannick Cambrai, le maire de Saint-Pierre et par Stéphane Lenormand, président de la collectivité territoriale. Ils sont interviewés par SPM la 1ère :
 

Ironie sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, plusieurs anonymes s'interrogent sur le choix de Sébastien Lecornu pour ce ministère. L'ironie est de sortie, comme souvent sur Twitter.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live