Et si, la prochaine fois, Thomas Pesquet allait dans l'espace en décollant de Kourou ?

sciences
Pesquet et Ariane
©DR
C'est le rêve que formule le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël. Il souhaite que l'astronaute français Thomas Pesquet effectue un deuxième séjour dans l'espace, en partant cette fois de la base de Kourou, en Guyane. 
A l'occasion de la présentation de ses voeux pour l'année 2018, le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël, a expliqué qu'il "rêve que le prochain vol de Thomas Pesquet dans l'espace se fasse à partir de la base de Kourou, en Guyane". Un rêve loin d'être impossible, selon Stéphane Israël interviewé par La1ere/France Ô. Il rappelle que le lanceur européen est le plus fiable actuellement sur le marché, et qu'au départ,  Ariane V avait été conçu pour des vols habités, même si ensuite les Européens ont choisi de se concentrer sur le lancement de satellites. 

L'Europe n'a jamais effectué, avec son propre lanceur, de vols habités. A ce jour, seuls les Etats-Unis, la Russie et la Chine ont procédé à des vols habités. 

Interview du PDG d'Arianespace

©la1ere


Revenu sur terre le 2 juin 2017 après une mission de six mois à bord de la Station Spatiale Internationale, Thomas Pesquet, dixième Français envoyé dans l'espace, a déjà annoncé son envie de repartir dans les étoiles : 

Il n’y a rien sur le papier (mais) la station spatiale est là jusqu’en 2024 au moins. Les gens sont désignés sur les vols jusqu’en 2019, donc à partir de 2020, on verra. Si quelqu’un a envie de mettre mon nom sur un vol, je ne vais pas m’opposer à ça.