Les soignants dans la rue pour faire entendre leurs revendications

coronavirus
Des milliers de soignants ont manifesté à Paris
Des milliers de soignants ont manifesté à Paris ©QUENTIN DE GROEVE / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
Dans toute la France de nombreux infirmiers, aides-soignants, médecins, brancardiers, aides à domicile ont manifesté afin d'obtenir des avancées sur leurs conditions de travail. Quelques soignants ultramarins ont également pris part à la manifestation parisienne. 
Plusieurs milliers de soignants ont manifesté mardi dans plusieurs villes de France pour réclamer davantage de moyens en faveur de l'hôpital public et de l'ensemble du système de santé, et rappeler au Gouvernement les promesses faites au plus fort de la crise du coronavirus. À Paris, des soignants ultramarins étaient de la partie.

Dans le cortège, Marie Odile Poulbassia, aide-soignante réunionnaise, déplore que l'hôpital où elle travaille manque de tout : "On est l'un des hôpitaux les plus mal lotis de Seine-Saint-Denis". 
 
Un peu plus loin, Christian Nanette, agent hospitalier réunionnais, est lui aussi en colère. "On pousse un grand coup de gueule parce qu'on en a marre", explique-t-il.  
 

Ce qu'on veut, c'est une augmentation de salaire, plus de moyens dans les hôpitaux et plus d'embauches.

Christian Nanette


Les témoignages de Marie Odile Poulbassia et Christian Nanette : 
©la1ere

Quelque 220 autres rassemblements étaient prévus dans le cadre de cette journée d'action nationale, organisée à l'appel d'une dizaine de syndicats et collectifs de soignants (CGT, FO, Unsa, SUD, Collectif Inter-Hôpitaux...). Les premières manifestations autorisées dans le pays depuis l'entrée en vigueur du confinement il y a trois mois.
 
Le reportage d'Outre-mer la 1ère lors de la manifestation parisienne : 
©la1ere