publicité

Sortir, voir, écouter : les rendez-vous des Outre-mer dans l'Hexagone

Nous vous proposons, pour ce week-end, un agenda culturel avec les bons plans de sorties dans l'Hexagone. Incontournable, cette semaine, le Grand Méchant Zouk et le lendemain, Florence Naprix. Toujours en cours, le mois créole, et pour les enfants le spectacle "Nola Black Soul".

© DR
© DR
  • Par Louis Otvas
  • Publié le , mis à jour le

# Le zouk dans tous ses états

Pour cette 7ème édition, le Grand Méchant Zouk rendra hommage, vendredi 20 octobre au Zénith, à Patrick Saint-Eloi. Patrice Hulman, Frédéric Caracas, E. Sy Kennenga, Tony Chasseur et bien d'autres ont répondu présents à l'appel de Jacob Desvarieux, le grand manitou de cette manifestation. Ils reprendront les tubes qui ont rendu populaire le chanteur, parti en 2010, et qui lui ont permis de s'imposer comme le précurseur et la référence du zouk-love.
GMZ 2014


# Florence Naprix

Elle appartient à cette jeune génération d'artistes prometteurs. Dans le cadre du festival "Banlieues Tropicales" Florence Naprix sera le 21 octobre sur la scène du Triton, aux Lilas. Elle devrait donner un aperçu de son nouvel album qui arrive 5 ans après le premier. En première partie, Célia Wa se présentera avec sa flûte traversière et ses compositions qui oscillent entre hip-hop, jazz, reggae et gwo-ka.
Banlieues tropicales


# Mois du créole 

En attendant la journée internationale du 28, la compagnie Dife Kako poursuit son mois de manifestations autour du Kréyol. Le 25, le ministère de l'Outre-mer accueillera, ainsi, une table-ronde sur les langues créoles : représentations et usages. Et le 26, c'est à la médiathèque Melville dans le 13è que se tiendra la conférence : créole français-africain et discours caribéen, avec l'exemple martiniquais. 

# Spectacle jeune public

Nola Black Soul
Nola Black Soul
Spectacle pour enfants à partir de 8 ans, Nola Black Soul raconte l'histoire d'un musicien afro-américain, victime d'un sort vaudou, jeté pendant le carnaval de la Nouvelle-Orléans. L'occasion de s'interroger sur l'influence de ses origines sur la fibre créatrice. Mis en scène par Laurent Gaschet, le spectacle sera joué vendredi 20 octobre à l'espace Renaudie à Paris. D'autres représentations sont programmées en 2018.

VU !

« Dans la solitude des champs de coton » de Bernard Marie Koltès
Charles Berling met en scène et interprète avec la comédienne Mata Gabin, ce texte âpre de Koltès, sur l’échange entre un dealer et le client… Qui domine, qui est dominé ? Le texte de Koltès, un brin clinique, est au début déclamé par le duo de comédiens. Trop, peut-être. Un parti pris pour mieux faire entendre ce texte, sans doute ; parti pris assumé jusque dans la possibilité de nous perdre… Dans une deuxième partie, Mata Gabin et Charles Berling semblent animer leurs personnages et se permettent un peu plus d’émotion voire quelques accents de drôlerie… Pour découvrir ou redécouvrir un texte d’une puissance immuable. (Patrice Elie-Dit-Cosaque)

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play