outre-mer
territoire

Sortir, voir, écouter : les Rendez-vous des Outre-mer dans l'hexagone

culture
chronique du 14 juin
Cette semaine, c'est le ministère des Outre-mer qui régale en matière culturelle :  avec, notamment, la fête de la musique le 21 juin, et la projection d'un Rêve français. Dans le même temps, notez le concert de Jocelyne Beroard. Et enfin la parution d'un livre hommage à Aimé Césaire. 

Semaine culturelle

Semaine de la culture des Outremer (du 16 au 21 juin au ministère des Outre-mer). Avec cette première édition, le ministère des Outre-mer a décidé de mettre à l’honneur les cultures de nos régions, ce qui n’est pas si fréquent. Le point d’orgue sera le jour de la fête de la musique (mais à ce jour la liste des artistes n’était pas encore entérinée) qui débutera à 16h et s’étirera jusqu’à minuit. Le même soir, sur un écran géant sera diffusé le match de la France opposée au Pérou, dans le cadre de la Coupe du monde de foot. Ecran géant qui servira aussi à la diffusion du téléfilm « le rêve français » (prévu le mercredi 20). Autres temps forts : les prestations de la compagnie réunionnaise Baba Sifon et celles de la compagnie Difé Kako.

Le féminin de Kassav

Jocelyne Beroard (le 16 juin à la Cigale). L’année 2018 va être remplie pour la chanteuse du groupe Kassav. Ce samedi 16 juin, elle donnera un concert unique à la Cigale à Paris. Après ceux donnés à Marie-Galante dans le cadre de Terre de Blues, et en Martinique. Ensuite, avec les autres membres de Kassav, elle se consacrera aux préparatifs du 40ème anniversaire de la création de cette formation, qui continue de porter haut les couleurs des Antilles.


Mounia

Mounia. L’ancienne mannequin vedette de Yves saint-Laurent sort ces jours-çi  (le 15 juin sur les plate-formes digitales) son dernier album, intitulé Mixx Moun. Depuis qu’elle est retirée des podiums, la Martiniquaise vit de sa peinture et de sa musique.  Ce quatrième opus regorge de socca, de calypso et de reggae, les musiques que son défunt compagnon Jeff Joseph (les Grammacks) lui avait appris à apprécier. 13 titres dont le « Ti fi la vie » qui témoigne de sa volonté d’écrire des textes engagés. Celui-çi parle d’immigration.


Maurane Voyer

Maurane Voyer (au Bando Chic, le 15 juin). La chanteuse martiniquaise Maurane Voyer sera en concert le 15 juin au Bando chic qui réserve chaque vendredi sa scène aux artistes ultramarins. Désignée meilleure performance vocale en 2011 par la Sacem, Maurane Voyer déroule une pop créole intimiste dont l’un des titres phare est « Flemme », une chanson autobiographique.


Aimé Césaire

Aimé Césaire
Aimé Césaire 10 ans déjà (d’Ina césaire et Patrick Singaïny, édition l’esprit du temps). Ce petit texte, qui vient tout juste d’être édité, est l’hommage d’une fille à son père.

Ne pouvant assister aux Obsèques d’Aimé Césaire, Ina a écrit un texte « la femme en blanc » en regardant la retransmission des obsèques à la télé.

Cette femme en blanc est une inconnue qui a accompagné le grand homme jusqu’à sa dernière demeure. C’est Edgar Morin qui a préfacé l’ouvrage.


Publicité