Sortir, voir, écouter : les Rendez-vous des Outre-mer dans l'hexagone

culture
Sortir, voir, écouter : les Rendez-vous des Outre-mer dans l'hexagone
A la veille de la trêve des confiseurs, les spectacles se ramassent à la pelle. Il y a l'incontournable fét kaf  pour les Réunionnais et les chanté Nwel pour les Antillais. Et aussi, le dernier opus de Mike Clinton avec James Germain et le concert en famille de Jerryka Jacques-Gustave.

20 décembre : abolition de l’esclavage à La Réunion

C’est le 13 octobre 1848 que le commissaire général de la République Sarda Garriga débarque à l’île Bourbon. Il la renomme île de La Réunion et proclame le 20 décembre l’abolition. 62.000 esclaves sont libérés. C’est pourquoi chaque année, à La Réunion et maintenant dans l’Hexagone, les Réunionnais célèbrent cette date anniversaire. A Paris, Kabar Maloya se tiendra à la petite halle de la Villette avec  Seksion Maloya et Jean-Didier Hoareau. De son côté, l’antenne parisienne du conseil général de La Réunion organise aussi sa Fét-kaf (la fête de la liberté), avec un kabar la parole. Autrement dit, à l’occasion de tables rondes, des invités de renom comme Doudou Diène, ancien rapporteur spécial des Nations Unies sur le racisme, Max Vaïtilingom, artiste-peintre et chercheur, ou encore Sandra Djina Ravaila, artiste et chercheuse, reviendront sur cette page de l’histoire de la  Réunion. Rappelons que c’est le dernier département français où l’abolition de l’esclavage a été proclamée il y a 170 ans.  


Chanté Nwel

Chante Nwel (le 22 décembre à l’espace V à Villepinte). Depuis quelques temps, en métropole c’est un peu comme aux Antilles : les chanté Nwel fleurissent. Parmi tous ceux qui vont se dérouler, on vous en signale un qui se déroulera le 22 décembre à Villepinte. Celui-là est gratuit. Il sera animé par le groupe ethnick Nwel. En avant-première, vous aurez droit à une prestation du comique Thierry Selbonne, alias Kiirikou. Gageons que ces sympathiques animateurs sauront mettre l’ambiance pour réchauffer l’atmosphère en ces temps de froidure.
Chanté Nwel


Soul avec Jerryka Jacques-Gustave

Family session avec Jerryka Jacques Gustave (le 27 décembre au 3b, rue de la Tombe-Issoire, 75014). L’ancienne choriste de Johnny Halliday vous convie à une soirée soul rythmn and blues. Elle reprendra le répertoire traditionnel, mais néanmoins incontournable, d’Otis Redding, de Wilson Picket, et de James Brown. Le tout en famille, puisqu’elle sera accompagnée de sa fille, Kaider et du père de cette dernière, Pedro Wognin (tous chanteurs dans la famille). Seuls un batteur et un pianiste les accompagneront.


Black Stamp Music

Sortie du clip Lé ou ké la avec James Germain. On s’en souvient il y a quelque temps, l’auteur-compositeur et bassiste Mike Clinton nous avait offert un premier opus sur lequel il avait invité jean-Michel Rotin. Cette fois-ci, c’est le chanteur haïtien James Germain qui interprète l’une de ses compostions : Lé ou ké La disponible sur les plateformes numériques depuis le le 17 décembre. Ces singles vont alimenter l’album qui s’intitule Koleksion. L’idée pour Sidney Rigal, le producteur du label  Black Stamp Music est de donner carte blanche aux musiciens, en l’occurrence Mike Clinton. Et de donner un aperçu des musiques créoles dans leur ensemble.


En bref

Et toujours Lycinaïs Jean et E.Sy Kennenga au Zèbre, à Paris, les 20, 21 et 22 décembre.