outre-mer
territoire

Sortir, voir, écouter : les rendez-vous des Outre-mer dans l'Hexagone

musique
Sortir, voir, écouter : les Rendez-vous des Outre-mer dans l'hexagone
Cette semaine, nous vous proposons de la lecture avec un livre au titre polémique ("Le racisme est un problème de Blancs"), de l'humour avec Laurence Joseph, et du cinéma avec le film "Banlieusards" de Kery James. Une petite révolution. Et pour la musique, voyage avec Yann Cléry et Mario Canonge.

Livres

Le racisme est un problème de Blancs de Reni Eddo-Lodge ( Editions Autrement). Ne vous laissez pas abuser par le titre. Le livre de Reni Eddo-Lodge, prix de l’essai de l’année au Royaume–Uni l’an passé, n’est pas un livre polémiste. Etayé de faits, d’études et de statistiques, il décortique à la façon d’un entomologiste, le racisme à l’œuvre en Grande-Bretagne. En la matière, les Etats-Unis servent de mètre-étalon. Le racisme est un problème de Blancs permet de prendre la mesure de l’étendue des dégâts de l’autre côté de la Manche. Si l’histoire est différente de celle des cousins d’Amérique, on découvre que les causes produisent les mêmes effets : citoyens britanniques d’origines jamaïcaine et indienne, en partie déclassés socialement ; peur du grand remplacement par une nation noire; racisme structurel… Ecrit à la première personne, ce livre déconstruit efficacement l’image d’une société post-raciale en décrivant en quoi consiste le privilège d’être blanc.
 
Le racisme est un problème de Blancs de Réni-Lodge

 
Cinéma

Banlieusards de Kery James et Leila Sy (sortie le 12 octobre sur Netflix).
On vous signale la sortie prochaine du film de Kery James. Car à sa façon, indépendamment de ses qualités cinématographiques, l’arrivée de Banlieusards sur une plateforme de vidéos à la demande consacre une ère nouvelle : le cinéma traditionnel n’est plus le seul diffuseur possible. Arrivé dans l’Hexagone il y a une grosse dizaine d’années, Netflix a bouleversé les habitudes de consommation et de production. Dans ce dernier secteur, il a bousculé les sociétés cinématographiques traditionnelles. C’est ainsi que Kery James a profité de cette nouvelle opportunité pour mener à terme un projet qu’il mûrit depuis cinq ans. Banlieusards raconte l’histoire d’un gamin tiraillé entre ses deux frères. L’un donne dans le banditisme, l’autre participe à un concours d’éloquence et veut devenir un ténor du barreau. Notre héros est écartelé ces deux modèles.


One Woman Show

Surtout ne change pas ! de Laurence Joseph (samedi 12 octobre, au cinéma Jacques Brel à Montigneux-le-Bretonneux). Laurence Joseph est l’une de nos trop rares humoristes à se produire en solo sur des scènes parisiennes. Samedi 12 octobre, elle présentera son dernier one woman show, Surtout ne change pas ! au cinéma Jacques Brel à Montigneux-le-Bretonneux. Durant 1h30, la Guadeloupéenne campera sa nouvelle galerie de portraits dont Ernestine, sémillante Antillaise de 83 ans, pas avare de conseils… En 2011, Laurence Joseph s’était fait connaître avec son acolyte Laurent Tanguy grâce à la série télévisée « Domino » mettant en scène la confrontation entre culture antillaise et culture hexagonale.


Musique

Festival villes des musiques du monde   
Yann Cléry et Mario Canonge, (dimanche 13 octobre à Aubervilliers)
Faire résonner l’ailleurs pourrait être le slogan officiel du Festival des villes des musiques du monde. Pas de musique commerciale, mais des découvertes et des confirmations encore trop dans l'ombre. Dans cette optique, dimanche 13 octobre, le flûtiste Yann Cléry et le pianiste Mario Canonge pourront montrer l’étendue de leurs talents. Le premier continue de dresser le portrait de sa Guyane natale. Il invitera sur scène Yannick Théolage, l’inventeur d’un nouvel art martial, le Djokan. De son côté, Mario Canonge devrait conclure la soirée avec son dernier album Zouk Out.
 
Potomitan Yann Cléry et Yannick Theolade









 
Publicité