Sortir, voir, écouter : les rendez-vous des Outre-mer dans l'Hexagone (26/01/2020)

livres
Sortir, voir, écouter : les Rendez-vous des Outre-mer dans l'hexagone
Cette semaine, focus sur Malika Tirolien, une Guadeloupéenne nommée aux Grammy Awards de dimanche. Nous vous proposons ensuite de la lecture avec une BD consacrée à Angela Davis, et un livre d'entretiens passionnant de personnalités ultramarines questionnées sur le sentiment d'être noir.

Grammy Awards

Malika Tirolien avec le groupe Bokanté and Metropole Orkest : nommée aux Grammy Awards 2020 dans la catégorie World Music (cérémonie le dimanche 26 janvier).
Basée au Canada, la Guadeloupéenne Malika Tirolien qui chante avec le Bokanté and Metropole Orkest est nommée aux Grammy Awards, cette cérémonie américaine qui désigne les meilleurs artistes et enregistrements de l’année. Avec son groupe, Malika Tirolien a été retenue dans la catégorie musique du monde : son titre What Heat, album où l’on peut l’entendre Malika chanter en créole. C’est la deuxième fois que la petite-fille du poète marie-galantais Guy Tirolien est ainsi remarquée par les Grammy Awards. En 2014, on pouvait l'associer au Grammy obtenu par les Snarky Puppy, le groupe avec lequel elle chantait. Orchestre à la fois jazzy et symphonique, le Bokanté ("échange" en créole) met en avant la diversité de l’origine de ses membres. Comme il a été créé par un membre des Snarky Puppy, on peut souhaiter à MalikaTirolien que l'histoire se répète pour elle. Résultat lundi dans la journée.
 


Bande dessinée

Miss Davis (ou la vie et les combats d’Angela Davis) de Sybille Titeux de la Croix et Amazing Ameziane (éditions du Rocher) . En un peu moins de 200 pages illustrées, la BD Miss Davis revisite la vie romanesque d’Angela Davis jusqu’à son très médiatique procès en juin 1972 où elle fut acquittée. A 28 ans, poursuivie pour meurtres et séquestrations, la célèbre militante des droits civiques risquait pourtant une condamnation à mort. Miss Davis fournit une occasion agréable de replonger dans la vie tumultueuse de l’une des plus grandes figures du mouvement afro-américain. Si l’ouvrage (un an de travail) s’adresse principalement au jeune public, il plaira tout autant à leurs aînés.
 
Miss  Davis de Sybille Titeux de la Croix


Livre

Les apparences dépouillées de Laurent Laviolette (Editions Hervé Chopin)
« Quand avez-vous découvert que  vous étiez noir ? » C’est avec cette question que Laurent Laviolette a débuté une série d’entretiens avec des personnalités noires qui ont réussi comme Olivier Laouchez, Kareen Guiock, Daniel Maximin, Audrey Pulvar  ou encore Jean-Marc Mormeck. Dix au total. L’auteur, lui-même Martiniquais, voulait voir comment l’assignation de la couleur de la peau avait pu interférer dans le parcours de ses interlocuteurs. Cela donne un livre captivant où l’on découvre que sur des questions comme les quotas, la discrimination positive, la nécessité d’avoir des modèles noirs, les discriminations, etc… les réponses divergent énormément. C’est pourquoi nous donnerons le mot de la fin à Lionel Zinsou (ancien premier ministre du Bénin) qui affirme : "La couleur est avant  tout une affaire d’opinion que les gens ont sur eux-mêmes". Ce qui ne remet pas en cause l’existence du racisme et des discriminations.
 
Les apparences dépouillées de Laurent Laviolette


Théâtre

Hymne de Lydie Salvayre avec Isabelle Fruleux (voix, conception et adaptation), Felipe Cabrera (guitare électrique). Théâtre Antoine Vitez-Scène d’Ivry (uniquement les jeudis et vendredis jusqu’au 31 janvier). Inspiré du livre « Hymne » de Lydie Salvayre, ce récit musical revient sur un moment fort du festival de Woodstock en août 1969, l’hymne national américain revisité par Jimi Hendrix.