SpaceX, concurrent d'Arianespace, parvient à poser le premier étage de sa fusée sur une barge

sciences
Space X aterrissage
©DR
C'est une grande première dans le domaine spatial. SpaceX, concurrent d'Arianespace, a réussi a faire poser sur une barge dans l'océan Atlantique le premier étage d'une fusée. Des images spectaculaires !
La société SpaceX a réussi pour la première fois vendredi 8 avril à faire poser le premier étage de sa fusée Falcon 9 sur une barge flottant dans l'océan Atlantique, un nouveau succès qui pourrait avoir des répercussions sur le marché du lancement, dominé aujourd'hui par Arianespace.
 
L'atterrissage de l'engin de 70 mètres de haut a eu lieu moins de dix minutes après son décollage de Cap Canaveral, en Floride. Le lanceur a d'abord propulsé la capsule de fret Dragon vers la Station spatiale internationale (ISS), la première mission de fret de SpaceX depuis l'accident de sa fusée il y a neuf mois.
 

Des images spectaculaires


Deux minutes et demie après la séparation du reste du lanceur, le premier étage de Falcon 9, qui était alors à plus de 100 kilomètres d'altitude, a commencé sa descente avec des moteurs en rétrofusée, se posant en douceur sur une petite plateforme en mer. La firme avait déjà tenté cette manoeuvre à cinq reprises, sans succès jusqu'alors.
 

Les félicitations d'Obama

SpaceX était déjà parvenu en décembre à faire poser le premier étage de Falcon sur la terre ferme après un lancement, et ce dès la première
tentative. Le président Barack Obama a félicité SpaceX pour ce succès dans un message sur Twitter:

 "Félicitations à SpaceX pour avoir posé une fusée en mer. C'est grâce à des innovateurs comme vous et la Nasa que l'Amérique continue à dominer l'exploration spatiale", a-t-il écrit.

Elon Musk, patron de SpaceX, s'est également félicité du succès de l'opération: "Je pense que c'est une bonne étape pour l'avenir des vols spatiaux car cela réduira les coûts" des lancements, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. "On a prouvé que ça pouvait marcher".
 

Réduction considérable des coûts

Elon Musk a expliqué que le carburant de la fusée pour un lancement coûtait 300.000 dollars mais que le coût de production du lanceur était de 60 millions de dollars. "Si on peut le récupérer et le réutiliser rapidement on réduit cent fois le coût du lancement", a-t-il estimé.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live