St-Martin et Saint-Barthélémy : à la recherche de proches sur les réseaux sociaux

cyclones
St-Barth Irma
Saint-Barthélémy après le passage d'Irma ©Kevin Barrallon
Après le passage d'Irma, l’heure est maintenant au bilan, probablement très lourd. Les habitants de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy recherchent désespérement leurs proches sur les réseaux sociaux, tout comme les familles qui ont des amis ou des parents dans les îles du nord. 
Sur Facebook, deux sites permettent de recenser les personnes qui, pour l’instant, n’ont pas donné signe de vie. Sur la page Cyclone St Martin infos et solidarité, des dizaines de posts montrent des photos d’hommes, de femmes. Après le passage d'Irma, d’une intensité inédite, chacun tente d’obtenir des informations sur ses proches, sur la situation de tel ou tel quartier de Saint-Martin. 


Agir sur les réseaux sociaux

Pascal Grumel est à l'origine de cette page. Il a vécu à Saint-Martin. Installé désormais à Londres, il est à la recherche de son frère et de sa famille sur place. "Je n'ai aucune nouvelle depuis 5h mercredi matin", confie-t-il à La1ère. Face à l'angoisse, ce Saint-Martinois a préféré agir en s'investissant sur les réseaux sociaux. 

Post Pascal Grumel


Une grande communauté

"J'ai beaucoup d'affection pour cette île", confie-t-il à La1ère. "St-Martin a toujours été une grande communauté, et ce groupe en est la preuve. Beaucoup de gens se connaissent de près ou de loin"

Post Facebook
Post sur Cyclone St Martin infos et solidarité

Post facebook
Post sur Cyclone St martin infos et solidarité


Centraliser les infos

"On essaie d'utiliser ce groupe comme moyen de centraliser toutes les infos à destination de tous les gens intéressés, car il n'y a pas vraiment de canal "officiel" qui tient tout le monde au courant des infos majeurs (secours, moyens de communication)", précise encore Pascal Grumel. 

Recherche d'infos

La page facebook de Pascal Grumel compte à l'heure où nous écrivons 727 membres. Une autre page a été créée pour St-Barthélémy qui rassemble plus de 4 000 membres, dénommé Cyclone St-Barth infos et solidarité. Là-aussi, les internautes cherchent des nouvelles de leurs poches. Quand ils ont retrouvé leur famille ou amis, ils en font part aux autres. On peut aussi y lire des témoignages émouvants comme celui-ci. 

Post Facebook
Témoignage sur Cyclone St-Barth infos et solidarité

Là encore, comme dans le groupe St Martin infos et solidarité, des dizaines de photos sont postées dans l'espoir d'avoir des nouvelles de ses amis, de ses parents. La page permet aussi d'avertir que l'on est bien sain et sauf. 

Post Cyclone