Suède-France - Varane: un champion d'Europe ne doit pas perdre le nord

football
varane
©AFP Franck Fife
Maître Varane à la barre. Tout frais vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid, Raphaël Varane revient en équipe de France avec comme ultime tâche d'en assurer la défense, vendredi en Suède, pour le choc du groupe A des qualifications du Mondial-2018.
C'est un double-double champion qui a rallié Clairefontaine tout sourire lundi soir: le défenseur central a fait le doublé Liga-C1 cette saison, mais aussi le doublé de deux Ligues des champions remportées d'affilée, outre celle glanée en 2014.

Avec Karim Benzema, il a égalé le record de trois C1 pour un Français jusqu'alors seulement détenu par Raymond Kopa, joueur de légende récemment décédé. "C'est important de marquer le foot français, même si je ne réalise pas encore totalement ce qui m'arrive", a-t-il commenté mardi en conférence de presse à Clairefontaine.
 

"Champion d'Europe trois fois, ça s'applaudit"

Varane
©AFP

A son arrivée au château des Bleus, Didier Deschamps l'a félicité et l'a fait applaudir par le groupe attablé. "Champion d'Europe trois fois, ça s'applaudit", a lancé le sélectionneur selon des images diffusées par la Fédération (FFF). Varane a aussi reçu les "félicitations" de ses coéquipiers, et notamment une accolade très chaleureuse de la part de Laurent Koscielny, les yeux brillants. Car ce sont ces deux-là qui devraient constituer la charnière centrale française à Stockholm, même si le Madrilène a logiquement été ménagé mardi à l'entraînement. 
 
"Tout ne se joue pas sur ce match, mais on a envie de faire passer un message dans ce groupe. On va là-bas pour gagner, on a à coeur de finir sur une bonne note", avance Varane. Les Français ont remporté le match aller en novembre (2-1) dans la douleur. 
 

Les conseils de Zidane 

Zidane
©BURAK AKBULUT / ANADOLU AGENCY

Auprès de Zinédine Zidane, Varane a progressé: "Il me donne des conseils au quotidien. Il m'a aussi demandé de ne pas hésiter à prendre mes
responsabilités avec le ballon, de plus communiquer sur le terrain pour guider, aider mes partenaires".

En sélection, le vice-capitaine des Bleus veut "apporter un peu plus au groupe par la parole, la présence", et "porter le jeu vers l'avant". Par exemple à Stockholm.

Regardez notre reportage à Clairefontaine: 
©la1ere


 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live