Emmanuel Macron : la vaccination Outre-mer "demeure encore insuffisante dans bien des cas"

politique
Macron 9 novembre 2021
©Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Pour la neuvième fois depuis le début de la crise du Covid-19, Emmanuel Macron s'est adressé solennellement aux Français pour promouvoir le rappel vaccinal face au rebond de l'épidémie et évoquer les priorités de la fin du quinquennat. Ses principales déclarations ici.

Lors de son allocution de 27 minutes, mardi 9 novembre 2021, le chef de l'Etat a évoqué la crise sanitaire du Covid-19, expliquant qu'il y avait des signes d'alerte concernant la reprise de l'épidémie dans l'Hexagone. Annonçant plusieurs mesures, il a également évoqué la situation Outre-mer où "la vaccination demeure insuffisante". Dans la seconde partie de son intervention, il a évoqué différents sujets, faisant en creux le bilan de son quinquennat et dressant des pistes pour l'avenir. Il a notamment évoqué le nucléaire et le dossier des retraites. 

Retrouvez ici l'allocution d'Emmanuel Macron qui était diffusée en direct sur la1ere.fr :

Verbatim

►"La 5ème vague de Covid-19 a commencé en Europe", a précisé le chef de l'Etat.

►"L'augmentation en une semaine de 40% de notre taux d'incidence ainsi que l'augmentation des hospitalisations sont des signes d'alerte, de même que la situation dans certains territoires d'Outre-mer où la vaccination demeure encore insuffisante dans bien des cas et qui ont beaucoup souffert ces derniers mois. Je veux ici leur dire à nouveau la solidarité nationale et leur dire que tout continuera d'être fait comme depuis le début de la crise". Regardez cet extrait :

►Emmanuel Macron a annoncé que le maintien du pass sanitaire serait conditionné à la dose du rappel du vaccin contre le Covid-19 pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Cette mesure sera appliquée à partir du 15 décembre, a précisé le président. 

►Les Français âgés de 50 à 64 ans pourront recevoir une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 à partir de début décembre, a annoncé Emmanuel Macron en s'inquiétant du regain épidémique. "Plus de 80% des personnes en réanimation ont plus de 50 ans, c'est pourquoi une campagne de rappel sera lancée à partir du début du mois de décembre pour nos compatriotes, âgés de 50 à 64 ans", a-t-il déclaré.

►Nucléaire: Emmanuel Macron annonce la construction de nouveaux réacteurs.

►Réforme des retraites : Emmanuel Macron juge les conditions "pas réunies" aujourd'hui, il défend un report de l'âge légal.