publicité

Terai Bremond, futur leader des "Aito Taure’a" polynésiens

Terai Bremond, le joueur tahitien très en vue du centre de formation toulousain, pourrait être le futur leader de la sélection polynésienne des moins de 20 ans à la Coupe du Monde des U20 en Pologne. Le milieu de terrain du TFC jouera ce samedi la finale de la Coupe Gambardella au Stade de France.

Terai Bremond © France Ô
© France Ô Terai Bremond
  • Par Massiré Corea
  • Publié le
Ne vous méprenez pas, derrière ses yeux rieurs et son sourire narquois se cache une âme de guerrier du Pacifique. Du haut de son mètre 98, Terai Bremond en impose. Ses coéquipiers du TFC le surnomment «Jonah Lomu», pour ses qualités athlétiques. Depuis son arrivée dans la ville rose, Terai Bremond  franchit les étapes avec succès.

Lors d’un stage de détection à l’AS Venus, l’enfant de Mahina a tapé dans l’œil des techniciens toulousains. En 2016, Terai a débarqué au centre de formation de Toulouse, à 15 ans, en provenance de Tahiti. Le jeune Polynésien espère suivre les traces de Moussa Sissoko, le milieu de terrain de l’Equipe de France. Il y a une dizaine d’années, le joueur de Tottenham faisait ses premiers pas au centre de formation du TFC. En janvier dernier, le Guyanais Jean-Clair Todibo qui évoluait aux côtés de Terai, a pris la direction du FC Barcelone.
 

Coupe Gambardella

Ce samedi 27 avril, les pensionnaires de ce centre joueront la Coupe Gambardella, l’épreuve ouverte aux équipes de la catégorie U19 des clubs de football français. Elle est organisée par la Fédération française de football. En quelque sorte, elle sacre le meilleur centre de formation de l’Hexagone. Elle se joue au Stade de France, en levée de rideau de la Coupe de France. Une première pour Terai.

Finaliste du championnat U17, la saison passée, la progression du Aito Taure’a force l’admiration des formateurs du TFC, et notamment de son entraîneur Jean-Christophe Debu : « Son intégration s’est faite rapidement. C’est un garçon qui est arrivé des îles avec beaucoup d’ouverture, un bon contact. Je le sentais épanoui… C’est un garçon sérieux, qui écoute et qui veux réussir. Il a vite pris le rythme de la charge de travail intense que l’on lui proposé. »
Terai Bremond (reportage à Toulouse)

En février dernier, Terai a signé un contrat de stagiaire professionnel. Un tournant important pour sa carrière. Il est désormais sur orbite pour atteindre l’élite. Car il espère devenir professionnel et évoluer en Ligue 1. Il a d’ailleurs effectué plusieurs entraînements et un match amical avec les pros du TFC.
 

Symbole de réussite

Malgré la charge de travail, il concilie parfaitement études, entraînements et matchs tous les week-ends. Terai est en Bac Pro. Il effectue actuellement un stage dans une enseigne connue de prêt à porter dans le centre historique de Toulouse à deux pas du Capitole. L’enfant de Mahima est le symbole de la réussite du partenariat entre le club tahitien de l’AS Venus et le Toulouse FC. Terai a montré la voie. En début d’année, un nouveau joueur de l’AS Venus a débarqué au centre de formation du TFC. Le 15 avril, Tevei Teumere a signé un contrat d'aspirant d'une durée de deux ans. Depuis son arrivée, Terai et Tevei sont soudés : « J’ai Terai avec moi, il m’aide beaucoup. »

A son arrivée, Terai a aussi été soutenu et guidé par l’ancien footballeur de l’AS Venus Mickaël Micka. Dans trois semaines, Terai et Tevei joueront leur première Coupe du Monde des U20 en Pologne (du 23 mai au 15 juin 2019). Dès le 8 mai, les Aito Taure’a le rejoindront à Toulouse, dans sa ville d’adoption, et sur les terrains du centre de formation du Toulouse FC.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play