Théâtre. "Entre chiens et loups", là où se niche la violence

théâtre
"Entre chiens et loups", écrit et mis en scène par Bérékia Yergeau
"Entre chiens et loups", écrit et mis en scène par Bérékia Yergeau ©Archibald Linval
Après "Comme l’oiseau" où elle racontait le sort d’une mule - une passeuse de drogue entre la Guyane et Paris -, l’autrice et metteuse en scène Bérékia Yergeau élargit son bestiaire. Avec "Entre chiens et loups", elle aborde la question de la violence. Démonstratif et par moments, surprenant.

La scène, tout d’abord plongée dans une semi-obscurité laisse entrevoir quatre personnages avançant chacun suivant sa trajectoire et dont les chemins semblent à peine se croiser. Et quand ils se heurtent les uns aux autres, on peut percevoir entre eux une certaine animosité. Puis, petit à petit chacun nous raconte son histoire. Histoire d'hommes et de femmes devenus militants et qui n'entendent plus se laisser faire. 

"Entre chiens et loups" de Bérékia Yergeau
"Entre chiens et loups" de Bérékia Yergeau ©Archibald Linval

Un jeune carnavalier à Cayenne répond aux provocations de la police. Une militante autochtone de Montréal exprime sa colère face à la façon dont elle est traitée. Une femme s’insurge contre les discriminations des Noirs à Bruxelles. Une autre jeune femme répond aux violences qu’elle subit en déversant sa haine sur Internet. Tous ont ce point commun de répondre à la violence par la violence.

"Entre chiens et loups", écrit et mis en scène par Bérékia Yergeau
"Entre chiens et loups", écrit et mis en scène par Bérékia Yergeau ©Archibald Linval

C’est ce point de départ que choisit de développer Bérékia Yergeau tout au long de son nouveau spectacle. Un spectacle tout chaud, à peine sorti de la résidence d’artiste effectuée par la compagnie de Bérékia au Lavoir Moderne Parisien - où se joue également la pièce pour quelques jours - et brûlant aussi par son thème. 


L’autrice et metteuse en scène Bérékia Yergeau parle de ce qui a présidé à la création de Entre chiens et loups :

Démonstrations de force 

"Entre chiens et loups" de Bérékia Yergeau
"Entre chiens et loups" de Bérékia Yergeau ©Archibald Linval

Pendant la première partie, les tableaux se succèdent comme autant de témoignages de la violence de ce monde qui engendre la violence qui engendre elle-même de la violence… un cycle sans fin. Bérékia Yergeau, de son écriture particulière mêlant prose et poésie, montre et démontre qu’apparemment rien ne vient interrompre cette danse, une fois lancée. Bon... mais une fois cela dit et exposé, le spectateur pourrait presque se dire : d’accord, et alors ?

"Entre chiens et loups", écrit et mis en scène par Bérékia Yergeau
"Entre chiens et loups", écrit et mis en scène par Bérékia Yergeau ©Archibald Linval

Interpeller le public 

C’est là que le spectacle devient particulièrement intéressant et malin. Une deuxième partie vient cueillir littéralement le public sur son fauteuil. Et les questions posées sur scène reviennent dans la salle par un twist, un rebondissement (dont nous ne dirons rien pour préserver l’effet) que Bérékia Yergeau mène habilement jusqu’à son terme et qui nous interroge à notre tour, en regard de la démonstration effectuée sur scène par les quatre protagonistes.

Et nous voici sommés de nous poser des questions : la violence appelle-t-elle obligatoirement la violence ? Que ferions-nous pour y mettre fin ? Avons-nous nous-mêmes eu des poussées de violences ? La violence, même justifiée par une juste cause, est-elle louable ? Etc, etc… 

Bérékia Yergeau, autrice et metteuse en scène de "Entre chiens et loups"
Bérékia Yergeau, autrice et metteuse en scène de "Entre chiens et loups" ©La1ère

Repartir avec des questions 

L’exercice n’est pas sans rappeler une forme de théâtre militant qui a connu ses heures de gloire dans les années 70 et qui n’excluait pas d’impliquer les publics dans des thématiques parfois complexes et dans un théâtre alignant les symboles de façon parfois outrancière. Entre chiens et loups en joue un peu avec cependant dans la mise en scène globale, un peu plus de clarté : le message y est limpide.

"Entre chiens et loups" de Bérékia Yergeau
"Entre chiens et loups" de Bérékia Yergeau ©La1ère

 Tout ne fonctionne pas nécessairement dans ce dispositif qui met de côté la narration au profit de tableaux qui se succèdent. Encore en rodage, la pièce souffre aussi encore d’une absence de rythme soutenu. Mais indéniablement, on ne ressort pas indifférent de ce spectacle et forcément un peu plus riche de questions qui, si elles ne trouvent pas réponses, n’en restent pas moins intéressantes à se poser par les temps qui courent. Et ce n’est déjà pas si mal. 

"Entre chiens et loups", écrit et mis en scène par Bérékia Yergeau. Ces vendredi 23 septembre et samedi 24 septembre à 19h00, dimanche 25 septembre à 15h00, au théâtre du Lavoir Moderne Parisien.