outre-mer
territoire

Thomas Lemar: "la concurrence m’a forgé un caractère"

football
Thomas Lemar
©Franck Fife
Thomas Lemar participera à sa première Coupe du monde en Russie. Le Guadeloupéen de 22 ans sait qu’il doit faire face à une forte concurrence dans le secteur offensif. La compétition ne lui fait pas froid aux yeux. C’est même une source de motivation supplémentaire.
La France est l’équipe la plus jeune de ce mondial. La moyenne d’âge ne dépasse pas les 26 ans. En Russie, 14 néophytes joueront leur première compétition internationale sous le maillot tricolore. 


Un vent de fraîcheur chez les Bleus

Equipe de France
Photo officielle équipe de France mondial 2018 ©Franck Fife

"Après la Coupe du monde, ils seront plus forts mais ils peuvent l'être dès maintenant. C'est un équilibre à trouver entre jeunes et anciens," insiste Didier Deschamps.

Le Guadeloupéen de 22 ans, Thomas Lemar incarne ce vent de fraîcheur voulu par le sélectionneur. "Nous les jeunes on a cette part d’insouciance qui va nous permettre de pas trop calculer nos efforts et tout ce qui se passe autour."

Le milieu de terrain reste toutefois lucide sur la complexité d’une telle compétition internationale. "Pour gagner une Coupe du monde, on sait qu’il faudra jouer contre de grandes nations. Une Coupe du monde c’est un grand enjeu. On va donner le maximum. On va essayer de ramener cette deuxième étoile."

Thomas Lemar " La concurrence m'a beaucoup aidé"

©la1ere

Depuis le début de la phase de préparation pour le mondial en Russie, Thomas Lemar a été très peu utilisé par le sélectionneur. Resté sur le banc contre l’Eire, il n’a joué que vingt petites minutes face à l’Italie, lors du second match amical des Bleus vendredi dernier.

Peu importe le temps de jeu que j’aurais que se soit 20, 30 minutes ou que je sois titulaire je vais toujours me donner à fond. 


Avant de renchérir "Je suis un travailleur, la concurrence m'a beaucoup aidé, notamment en club, cela m'a forgé un mental, un caractère. Si le coach m'a sélectionné, c'est qu'il a confiance en moi."

Sur son avenir en club, le milieu de terrain de l’AS Monaco préfère être clair. "Ce n’est pas d’actualité pour le moment je suis juste concentrer sur la sélection et la Coupe du monde. Le reste ne m’intéresse pas."

Coup d’envoi du mondial pour les Bleus le 16 juin prochain face à l’Australie. La dernière confrontation face à l’Australie remonte à octobre 2013. L’équipe de France s’était imposé sur large victoire 6 à 0.
Publicité