Toitures arrachées, black-out électrique : premier bilan matériel d'Irma à St-Barth et St-Martin

cyclones
IRma
L'ouragan Irma fait des dégâts importants à St-Barthélemy et St-Martin.
Toitures arrachées, préfecture en partie détruite, black-out électrique : dans un communiqué la préfecture de Guadeloupe fait le point sur les premiers dégâts constatés à Saint-Barthélemy et Saint-Martin. Elle ne dispose pas encore d'information sur le bilan humain.
Dans un communiqué, publié à 7h30 (heure locale), la préfecture de Guadeloupe fait le point sur la situation à Saint-Barthélemy et Saint-Martin après le passage de l'ouragan Irma.
 
Dans ces deux îles, la préfecture de Guadeloupe précise qu'elle ne dispose pas encore d'information sur le bilan humain. Elle détaille en revanche les premiers dégâts matériels.


Caserne de pompiers inondée

A Saint-Barthélemy, la caserne des pompiers est inondée sous un mètre d'eau. "Les engins sont hors-service, le personnel est réfugié à l'étage", indique la préfecture.

 

Toitures arrachés et black-out électrique

De nombreuses toitures se sont envolées avec le vent violent et beaucoup d'habitations sont touchées, selon les services de l'Etat qui précise que la centrale EDF est inutilisable et que le black-out électrique est total.
 

Préfecture en partie détruite

La préfecture de Saint-Martin est elle détruite en partie. La préfète et 23 personnes ont dû se réfugier dans une pièce bétonnée. Là aussi, la caserne des pompiers est sinistrée et le black-out électrique est total. Plusieurs toitures se sont également envolées.