Traversée de la Manche en yole : une équipe martiniquaise a relié l'Angleterre à la France

yoles
Transmanche yole
Les coursiers sur une plage de la ville anglaise de Douvres, avant le départ. ©CBLS
Une équipe de Martiniquais a traversé la Manche en yole ronde, mardi 14 juin pour la première fois de l'histoire. La vingtaine de coursiers a effectué la traversée entre Douvres en Angleterre et Calais dans les Hauts-de-France en 3h27. Un exploit historique dans des conditions de navigation optimales.

C'est une grande première. La première fois qu'une telle traversée est imaginée, tentée et réussie à bord de l'embarcation traditionnelle martiniquaise, classée au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. La yole GFA Caraïbes a été mise à l'eau à Douvres un peu après 15h (heure de l'Hexagone) mardi 14 juin 2022, et les coursiers martiniquais ont débarqué sur la plage de Sangatte à Calais à 18h26. Une vingtaine d'équipiers s'est relayée à bord de la yole GSA Caraïbes pour parcourir la quarantaine de kilomètres qui sépare la France de l'Angleterre à cet endroit précis de la Manche. 

Arrivée de la yole sur la plage de Calais ©Carl Behary-Laul-Sirder

Conditions météorologiques excellentes

Le départ a été donné à Douvres sous un grand soleil. Il n'y avait pas beaucoup de vent ce lundi, entre 18 et 19 nœuds environ. "C'est pas trop fort, c'est bon, les gars peuvent naviguer tranquillement", assure Hubert Noreskal, président de l’association Bwa Viré, qui prépare l'événement depuis environ six mois. Dans la yole de 10m50 équipée d'une voile de 50m² : entre 14 et 18 équipiers. Des relais ont été rendus possibles grâce aux bateaux suiveurs qui ont accompagné l'embarcation tout au long de son trajet. 

Transmanche yole
Les Martiniquais se sont élancés un peu après 15h (heure de l'Hexagone). ©CBLS


L'équipe était composée de yoleurs chevronnés, ainsi que d'élèves du lycée professionnel Croix-Rivail. Arrivés tout droit de Martinique, ils ont pu s'entrainer sur un lac dimanche, avant de prendre la direction de Calais lundi. Là-bas, ils ont testé la yole dans les eaux de la Manche, quelques heures avant d'entamer ce défi historique. 

Regardez ici le départ de la traversée : 

Retrouvez ici les images de l'arrivée


Une traversée très réglementée

Pour pouvoir tenter ce défi unique, il a fallu beaucoup discuter. La réglementation dans les eaux britanniques est drastique. Après quelques réunions et rebondissements, Christophe Dédé, professeur d'EPS à l'origine du défi, a finalement obtenu l'autorisation de faire la traversée complète de la Manche de Douvres à Calais en une seule fois. Des membres du yacht club de Calais étaient présents aux côtés des Martiniquais. Ils ont guidé l'équipe, donné des consignes quant à la direction à prendre. 

Mardi matin, il a fallu rejoindre l’Angleterre d'où a été planifié le départ. Certains membre de l'équipe ont pris le ferry depuis Calais, d’autres ont embarqué à bord de bateaux pneumatiques. L'une des embarcations a été déroutée par les autorités à cause d’un bateau de migrants repéré sur le chemin. Le départ, qui devait être donné à la mi-journée, a finalement eu lieu un peu avant 15h30 (heure de l'Hexagone). Pour traverser le chenal, les autorités françaises ont demandé aux organisateurs d'attacher la yole pour qu'elle soit tractée par une vedette. 

Retour dans l'eau dès mercredi

Le défi "transmanche" est brillamment relevé. Mais l'aventure de la yole GFA Caraïbes ne s'arrête pas ce mardi soir pour autant. Mercredi, 60 à 70 enfants vont pouvoir découvrir la mythique embarcation martiniquaise dans le bassin de Calais.