outre-mer
territoire

Un livreur guyanais de "Rhum cocaïne" arrêté par la douane à Toulouse

trafic de drogue
drogue
©Zollfahndungsamt / DPA photo illustration
Deux Poitevins qui réceptionnaient de la cocaïne cachée dans du rhum avaient déjà été interpellés en décembre. Leur intermédiaire guyanais vient dêtre arrêté à Toulouse. Les douaniers et les enquêteurs de la police judiciaire le surveillait depuis plusieurs semaines
Après l'arrestation au mois de décembre de deux maillons poitevins d'un vaste trafic de cocaïne au départ de Cayenne, les douanes et la police judiciaire ont interpellé le 16 février dernier une troisième personne. C'est le 18 novembre que les douaniers en poste à Cayenne ont repéré à l'aéroport des colis suspects et ont décidé de les suivre jusqu'à leur destination.
La procédure s'appelle la "livraison surveillée" indique la Nouvelle République. Un douanier accompagne le facteur qui livre le colis. Le fonctionnaire constate que le destinaire ne manifeste aucune surprise de recevoir un colis posté depuis les Outre-mer. Impossible ensuite pour lui de prétendre qu'il ne savait pas de quoi il s'agissait ou qu'on lui a sans doute expédié cette marchandise par erreur. A deux reprises, à Bruxerolles, dans la Vienne, deux personnes reçoivent un cubi de rhum. Une bonbonne d'un genre un peu particulier précise La Nouvelle République puisqu'il recèle un tube contenant de la cocaïne, et de la drogue est même diluée dans l'alcool. 

Au total, six kilos de cocaïne ont déjà été saisi dans cette affaire. A 70 euros le gramme, la justice indique que cela représente 420 000 euros et craint un risque de fuite au Surinam et en Guyane. Le trafic pourrait en effet porter, en l'état actuel des investigations, sur près de 15 kg importés. 
Publicité