Un veilleur de nuit tué par un jeune Guadeloupéen dans une auberge de jeunesse à Saint-Etienne

faits divers
Brassard police
Illustration ©Fred de Noyelle / Godong / Photononstop
Dimanche vers 23h30, un jeune Guadeloupéen a tué le veilleur de nuit d’une auberge de jeunesse à Saint-Etienne. Le client l’aurait agressé à mains nues dans le couloir de l’établissement. Placé en garde à vue, il a été conduit aux urgences psychiatriques.
Un jeune homme de 21 ans, originaire de Guadeloupe, a mortellement blessé un veilleur de nuit du Centre international de séjour (CIS) de Saint-Étienne. Dans la nuit de dimanche à lundi, il aurait pour une raison encore indéterminée, agressé à mains nues deux agents d'accueil et de sécurité de l'établissement.
 

Un mort et un blessé

Selon le quotidien local Le Progrès, le drame a eu lieu dans le couloir, devant la chambre du touriste. Client de cette auberge de jeunesse de la ville, l’homme était de passage, selon les premiers éléments de l’enquête.
 
L'un des deux agents, âgé de 56 ans, est décédé des suites de ses blessures. Le second, légèrement blessé, a quitté l'hôpital lundi matin.
 

Hospitalisé aux urgences psychiatriques

Selon des témoins, le jeune touriste, sans antécédents judiciaires, aurait été pris d'une crise de démence.


Le jeune Guadeloupéen a été placé en garde à vue au commissariat central de Saint-Étienne. Lundi après-midi, il est a été conduit aux urgences psychiatriques du CHU pour y être examiné, a indiqué à l'AFP le parquet de la ville. Une autopsie de la victime doit être réalisée mardi matin.