outre-mer
territoire

Vale réduit le nickel tandis qu’il sort de Nouvelle-Calédonie, le titre choc du Metal Bulletin de Londres

industrie
NICKEL
Séance boursière du nickel au London Metal Exchange ©Alain Jeannin
La principale agence de presse anglo-saxonne pour l’industrie minière et métallurgique confirme l’arrêt de la production de métal pur par Vale en Nouvelle-Calédonie. La dépêche est destinée aux investisseurs et aux industriels du marché du nickel.
 
Chaque jour, les métallurgistes du monde entier et surtout les investisseurs et les financiers des matières premières lisent les articles publiés par le Metal Bulletin depuis ses locaux de la City. Le site d’information est la référence mondiale du réseau global des métaux industriels. Devant Bloomberg et Reuters. Fastmarkets MB, toujours connu sous le nom de Metal Bulletin, est un éditeur international spécialisé et un fournisseur d'informations sur l'acier, les matières premières et les métaux non ferreux. Il a été fondé en 1913.

Des faits et une opinion
La dernière dépêche du MB expose les faits, concernant les opérations de Vale dans le nickel. Cependant, elle souligne aussi ce qu'elle juge comme "un climat social tendu et revendicatif" en Nouvelle-Calédonie. Dans sa recherche d’un repreneur pour le complexe industriel calédonien, Antonin Beurrier, le président de Vale Nouvelle-Calédonie ce serait sans doute bien passé de cette opinion…

Vale lowers 2020 Nickel production amid New Caledonia "exit"
"Vale baisse sa production de nickel en 2020 pendant qu’il sort de Nouvelle-Calédonie", a annoncé la dépêche du Metal Bulletin publiée à Londres, le 11 février. Et le MB de préciser la situation du géant brésilien des matières premières : "Le producteur minier brésilien multi-métaux Vale a révisé ses prévisions de production de nickel pour 2020 à 200.000-210-000 tonnes par an, contre 240.000 tonnes un an auparavant, tout cela au milieu de sa "sortie" prévue des opérations de Vale Nouvelle-Calédonie (VNC), a annoncé la société".

Et le Metal Bulletin poursuit, "la baisse de la production prévue pour 2020 intervient après que Vale a indiqué que les activités de production de nickel pur par VNC cesseraient complètement fin avril 2020, tandis que la société envisage de revoir sa stratégie dans la région, sans exclure la possibilité de vendre l'actif."

Metal Bulletin
"Le complexe industriel calédonien a été confronté à des obstacles dans le développement de la technologie appropriée de lixiviation à l'acide à haute pression (HPAL). Il va produire du sulfate de nickel adapté au marché des batteries ».

Metal Bulletin
"Vale a d'abord exprimé son intention de "quitter" ses opérations dans le nickel en Nouvelle-Calédonie lors de son Vale Day (jour des investisseurs ndlr) à la Bourse de New York, le 2 décembre 2019, craignant qu'elles ne constituent pas un investissement viable".

Metal Bulletin
"VNC a produit 23.400 tonnes de nickel en 2019, un peu plus du tiers de sa capacité de production de 60.000 tonnes en Nouvelle-Calédonie. La production d'une année sur l'autre à VNC a toutefois été légèrement meilleure que les activités brésiliennes de nickel de la société, qui ont enregistré une réduction de production nette de 49,3% au cours de la même période ".

Metal Bulletin
"La résistance des travailleurs locaux, ou les blocus réguliers des usines et les grèves sur les salaires et les conditions de travail ont entraîné des perturbations opérationnelles, elles ont encore aggravé les difficultés de production du nickel en Nouvelle-Calédonie".

Amy Hinton, la journaliste du Metal Bulletin de Londres conclue son article en évoquant la situation actuelle du marché du nickel : "le prix LME du nickel sur trois mois continue de se languir autour de 13.000 $ la tonne, des experts considérant 15.000 dollars comme le seuil minimum pour une production viable de sulfate de nickel HPAL, rendant les opérations en cours à VNC inévitables, selon des sources locales".

Cours du nickel à 3 mois au LME 12H30 GMT :13.132 dollars la tonne - 0,94 %
Moyennes mensuelles (source MB)
20 janv. 13.628,98 -3,62%
19 déc. 13.903,80 -5,53%
19 nov. 15.207,14 -13,63%