Le Vendée Va’a : coup d’envoi de la compétition nautique entre ciel et mer

sport
Vendée Va'a
Vendée Va'a 2017 ©Vendée va'a
Aux Sables-d’Olonne, le Vendée Va’a regroupe cette année près de 200 rameurs qui participeront à cette compétition nautique hors du commun venue de Polynésie. Des milliers de curieux sont attendus pour encourager les 25 équipages. C'est la 9ème édition de cette manifestation. 
Vingt-cinq équipages participeront à la 9ème édition de la Vendée Va’a. La prestigieuse course de pirogues polynésiennes se déroule cette année encore aux Sables-d’Olonne. Elle est organisée depuis 2009 par l’association Sapovaye. Son succès, depuis, ne cesse de croître auprès des compétiteurs, mais surtout auprès du public. Des milliers de visiteurs sont attendus. Ils vont assister du 9 au 12 mai, à une course épique, emmenée par des rameurs de toutes origines, qui devront braver la force des vents et de la mer afin de gagner la première place.

Le Va’a une pirogue qui fait du chemin

Le Va’a veut dire pirogue en polynésien. A l’origine, le Va’a est une petite embarcation construite en bois, pour permettre aux Polynésiens de pêcher et de se déplacer entre les îles. Aujourd’hui, le Va’a est devenu un sport très prisé en Polynésie, une course à la rame sur de longues distances dont la plus célèbre au monde est le Hawaiki Nui Va’a, considérée comme les Championnats du monde (plus de 128 km parcourus à la rame durant deux jours, un exploit).

L’association Sapovaye a voulu calquer cette course aux Sables d’Olonne. Un pari réussi car la manifestation prend de l’ampleur chaque année. 25 équipages, dont quatre féminins sont attendus durant cette 9ème édition. Au total plus de 200 rameurs. En 2017, 19 équipages avaient pris le départ.

Vendée Va'a
Vendée Va'a 2017 ©Vendée Va'a

La Polynésie se transporte

Le choix du parcours est révélé à la dernière minute, car il est dépendant des conditions météorologiques. Durant les trois jours de compétition, les équipages composés de 6 rameurs devront franchir plus de 100 km de distance dans une mer démontée. Les gagnants seront ceux qui auront fait le meilleur temps.

La compétition commence ce mercredi 9 mai avec les tests de retournement des pirogues. Une étape importante car il s’agit de contrôler l’étanchéité et la prise en main des embarcations. La sécurité est en effet très surveillée sur le site. Le public n’est pas oublié. De nombreuses animations et un village sont mises en place sur le thème de la Polynésie. Projection de films, débats, expositions : la Polynésie se livre aux curieux.

Parcours Vendée Va'a
Parcours de Vendée Va'a 2018 ©Vendée Va'a

La sécurité, la clé du bon déroulement de la compétition

Les premiers tests de sécurité seront suivis par un défilé des équipages dans les rues des Sables d’Olonne : de la mairie aux Atlantes. Les rameurs seront entourés de danseurs et de danseuses venus de Polynésie, se déhanchant au rythme des tambours. Une belle journée en perspective.
La compétition commencera jeudi 10 mai, pour s’achever le 12 mai. Les gagnants seront sélectionnés pour participer à la mythique course du Hawaiki Nui Va’a à Tahiti.

Vendée Va'a
Vendée Va'a ©Vendée Va'a