Vers une prolongation du confinement en Inde

coronavirus
coronavirus Chennai, inde
A Chennai, en Inde, le 11 avril ©Arun SANKAR / AFP
Le Premier ministre indien Narendra Modi devrait prolonger de deux semaines la durée du confinement imposé à son pays de 1,3 milliard d'habitants pour lutter contre le coronavirus, ont estimé samedi des responsables de divers Etats à l'issue d'une consultation avec lui par vidéo.
Le confinement de trois semaines décrété en Inde le 25 mars prend fin en principe mardi mais, devant le nombre croissant de décès, les ministres en chef de plusieurs Etats ont demandé à M. Modi de l'allonger. L'Odisha et le Pendjab ont déjà prolongé le confinement d'environ deux semaines.  L'Inde comptabilise actuellement quelque 7.500 cas de contamination au Covid-19 et 240 décès.
    
Parmi les responsables ayant participé à la consultation, le ministre en chef de Delhi Arvind Kejriwal a assuré sur Twitter que M. Modi avait pris "la décision correcte" d'allonger le confinement.     
"Aujourd'hui, la position de l'Inde est meilleure que bien des pays développés parce que nous avons commencé le confinement tôt. S'il cessait maintenant, tout le bénéfice serait perdu", a-t-il écrit.
 

Impact sur l'économie

D'autres participants ont assuré aux médias que le confinement serait prolongé de deux semaines. Le gouvernement n'a effectué aucune annonce dans l'immédiat. Selon des informations de presse, le gouvernement nationaliste hindou s'inquiète de l'impact des restrictions sur une économie déjà en phase de ralentissement avant la pandémie. Des millions de personnes ont perdu leur emploi depuis trois semaines et le confinement a déclenché une migration massive de travailleurs au chômage retournant dans leurs villages.
    

Les bidonvilles frappés

Le nouveau coronavirus est présent dorénavant dans chaque Etat, le plus touché étant celui qui abrite la capitale économique Bombay, le Maharashtra (plus de 1.600 cas et 110 morts). La maladie gagne du terrain dans le bidonville de Dharavi à Bombay, l'un des plus grands d'Asie, qui compte actuellement 28 cas dont trois décès.
    
Dans la capitale Delhi, 180 nouveaux cas d'infection ont été dénombrés vendredi portant le total local à 865.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live