VIDEO. À la 1ère page : Mérine Céco continue d'explorer la transmission inter-générationnelle

émission
Le programme littéraire du portail des Outre-mer accueille Mérine Céco pour son dernier roman "Le pays d'où l'on ne vient pas" paru aux Editions Ecriture. Dans le fauteuil d'À la première page, l'autrice se confie sur son processus d'écriture et sur les thématiques au cœur de son dernier ouvrage. Réalisation : Jean-Luc Benzimra Graphisme et Animation : Joël Cimarron © France Télévisions - 2021 ©la1ere
Le programme littéraire du portail des Outre-mer accueille Mérine Céco pour son dernier roman "Le pays d'où l'on ne vient pas" paru aux Editions Ecriture. Dans le fauteuil d'A la première page, l'autrice se confie sur son processus d'écriture et sur les thématiques au cœur de son dernier ouvrage.

De son père, Fèmi ne sait rien, ou presque. Face au silence de sa mère, la jeune Béninoise se lance à la recherche de ses origines. Après une étape en banlieue parisienne, elle gagne la Martinique, patrie de son père. Menant une enquête pour la réalisation d’un documentaire, Fèmi découvre une société en proie au malaise, traumatisée par la colonisation et l’esclavage qui rendent difficile la construction d’un récit sur ses origines.


Sur place, elle apprend l’arrivée d’une délégation, composée d’administratifs et de scientifiques. Leur objectif ? Effacer la mémoire collective et individuelle des habitants pour briser leurs revendications liées aux réparations de l’esclavage et à la néo-colonisation qui s’accélère. Se met alors en place une farouche rébellion féminine.

Du Bénin à Paris et de Paris aux Antilles, ce roman met en scène, entre amitiés, secrets de famille et souffrances, l’action de femmes décidées à forger un projet de vivre-ensemble compatible avec les tourments de la mémoire et les défis du présent.

L'auteur  : Mérine Céco

Née en 1970 en Martinique, Mérine Céco suit en parallèle des études de philosophie et de lettres. À 22 ans, elle est agrégée d’espagnol, puis docteure en sciences du langage. Élue en 2013 présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane, elle démissionne de ses fonctions en 2016 pour rejoindre la Sorbonne à Paris. Les éditions Écriture ont publié La Mazurka perdue des femmes couresse (2013, prix Gilbert Gratiant), Au revoir Man Tine (finaliste prix Carbet, 2017), Le Talisman de la présidente (2018) et D’autres vies sous la tienne (2019).

Retrouvez les autres écrivains des Outre-mer du magazine littéraire À la 1ère Page.

Réalisation : Jean-Luc Benzimra
Graphisme et Animation : Joël Cimarron
© France Télévisions -  2021

Extrait de "Le pays d'où l'on ne vient pas"

Je n'ai jamais pensé un jour me retrouver dans cette situation incongrue : être sur cette île où a grandi ce père que je n'ai pas connu. Ma mère ne m'a que très peu parlé de lui. Ce n'est pas qu'elle ne voulait pas, elle ne pouvait pas. Les mots lui déchiraient la gorge quand elle prononçait juste son prénom. Son âme sœur ; ça peut paraître suranné, mais c'est ainsi.
Ma mère est née au Bénin, dans le village lacustre de Ganvié, non loin d'Abomey-Calavi, et n'a jamais quitté son pays. Adulte, elle s'est installée en ville pour s'affranchir du droit coutumier et des diverses autorités qui pesaient sur la vie des femmes dans le monde rural.