VIDEO. Jérémy Daul, l'entrepreneur utopiste-réaliste

tranches de vie
Sa jeunesse fut un questionnement sur son métissage, une quête d'identité. Maintenant qu'il sait d'où il vient, Jérémy sait où il va. Avec une priorité, revendiquer son humanisme. 
" Avant tout je suis un être humain qui a bientôt quarante ans qui veut que les choses changent pour l'avenir de ses enfants ". Jérémy a une conviction, celle que le monde peut être équitable et respectable. A condition d'agir sur ceux qu'il appelle " les influenceurs ". Ceux-là même dont la jeunesse s'inspire afin qu'ils transmettent des messages dignes de sens. Le but est clair, changer les mentalités.
" J'essaie de créer des outils qui rassemblent ceux qui se ressemblent en premier, les afrodescendants pour aller vers ce qui nous rassemble de manière générale parce que je pense que le monde peut être juste, sans dominants et sans dominés ". Ces outils sont une ligne de vêtements bio-équitables Bestethic et une marque de casquette Capk6255 qui " donne du sens aux apparences ". La carte de l'Afrique est ainsi représentée la pointe en haut pour contrer la vision eurocentrée de l'occident qui l'a met à l'envers et sous l'Europe.
De parents Martiniquais Jérémy est sensible au fait que " comme le créole tout le reste vient d'Afrique. C'est ce qui m'a interpellé et amené à me diriger vers l'Afrique ". Pour lui les Africains doivent prendre leur place dans ce monde. Le continent mère fut le point de départ, il sera aussi le point d'arrivée.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live