VIDEO. Neg Lyrical, le "rappeur conscient" martiniquais

tranches de vie

Neg Lyrical est un artiste qui ne fait pas n'importe quel rap. Il donne dans le "rap conscient" en opposition à celui qui prône la délinquance et la violence. Pour lui le piège tendu par le système s'est refermé sur de nombreux rappeurs de la communauté noire. 

"Je suis un Martiniquais, créole et fier de l'être. Mais je suis un New-Yorkais dans l'âme." En effet Neg Lyrical apprend très jeune à parler anglais en écoutant les paroles d'un certain KRS-ONE, un Afro-Américain précurseur du rap conscient. Un artiste engagé auprès de sa communauté dans ses luttes contre la ségrégation, le racisme.

"C'est le rap conscient qui m'a donné envie de m'intéresser à la culture noire et c'est la culture noire qui m'a donné envie de faire du rap conscient." Neg Lyrical va même jusqu'à lire le célèbre "Nations nègres et culture" du chercheur sénégalais Cheikh Anta Diop. Puis il se met à rapper dès le début des années 90 avec son groupe "Neg ki pa ka fé la fet". Une dizaine d'années plus tard il ressent le besoin de changer d'air pour progresser. Il débarque dans l'hexagone et sort son premier album "De A à Z". L'internet devient son terrain de jeu où il se crée son public, ses fidèles qui suivent ses productions.

Aujourd'hui Neg Lyrical est un artiste reconnu dans le milieu du rap conscient et même en dehors. Mais il a conscience que la lutte est loin d'être terminée. Il dresse le constat du manque d'intérêt des médias pour le rap conscient alors que cela permettrait à une certaine jeunesse de gagner en maturité. Une chose est sûre, il en fera toute sa vie car "c'est sa thérapie". 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live