Voile : Tout savoir sur la Transat AG2R La Mondiale

voile
Transat AG2R
Départ de la Transat AG2R 2018 de Concarneau ©Jean-Sebastien Evrard
Le départ de la 14éme édition de la transat AG2R La Mondiale sera donné ce dimanche 22 avril. Vingt duos s’élanceront de Concarneau pour mettre le cap sur l’île de Saint-Barthélemy.

Historique

Cette transat unique en son genre a été créée en 1992. Elle se déroule tous les deux ans et se dispute en double sur des voiliers monotypes.
En vingt-six ans, la Transat n’a pas pris une ride et séduit toujours autant les skippers. De Michel Desjoyeaux à Roland Jourdain, elle a révélé de grands marins. Pour cette édition 2018, vingt duos d’équipage s’élanceront à l’assaut de l’Atlantique.
La Transat Ag2r La Mondiale fait désormais partie du championnat de France élite de course de large.


Parcours 2018


Depuis 2006 le départ de la Transat AG2R La Mondiale se fait de Concarneau (dans le Finistère). Les coureurs se jetteront ensuite dans le grand bain avec comme première difficulté, la traversée du Golfe de Gascogne avant un passage par La Palma l’île espagnole des Canaries au large de la côte nord-ouest de l'Afrique. L’arrivée de cette course transatlantique en double, sans escale est prévue au port de Gustavia, à Saint Barthélémy.
Les skippers auront à parcourir un peu plus de 3800 miles.
Reportage Eric Cintas et Jean-Louis Kerek ©reu

Une course solidaire

Plusieurs mois après le passage de l’Ouragan Irma, aux Antilles, cette 14ème édition est placée sous le signe de la solidarité. Une opération a été lancée sur le site officiel de l’AG2R La Mondiale.
L’ensemble des fonds récoltés seront reversés à l’association Ecole de Voile de Saint-Barthélemy particulièrement touchée par Irma.


Parmi les quarante skippers un équipage très symbolique prendra le départ de cette course. Il s’agit de Cornouaille solidarité Saint-Barth.
Aux commandes de ce bateau deux marins aux profils très différents. Guillaume Farsy a déjà participé à deux reprises à la Transat AG2R La Mondiale.
Il sera associé au Saint-Barthinois, Renaud Nicot dont c’est la première participation. Les deux hommes n’ont jamais navigué ensemble.
Ils ne se connaissent pas mais ont décidé de s’unir pour un projet solidaire.
L’idée de cet équipage est surtout de marquer le coup, après l’ouragan Irma, et de souligner la solidarité entre la Bretagne et Saint-Barthélemy.
Tout l’argent du budget de ce bateau solidaire qui ne sera pas dépensé (s’il en reste) sera reversé pour le bénéfice de l’île.La Transat AG2R La Mondiale en chiffres

Participants : 40 skippers
Parcours : 3890 miles
Nationalités : 4
Nombres de femmes : 3
Record de la Transat : 19 jours 22 heures et 24 minutes
Les Outre-mer en continu
Accéder au live