Voyager vers les Outre-mer: le casse-tête du test Covid

coronavirus
Des personnes faisant un test covid en vue d'un voyage dans les Outre-mer
©Sarah Vildeuil
Depuis juillet dernier, un test PCR est obligatoire pour voyager vers les territoires ultramarins. Malgré des partenariats signés entre les compagnies aériennes et des laboratoires, les résultats ne sont pas toujours délivrés sous 48h, comme indiqué. Les laboratoires sont actuellement débordés. 
Il faut parfois être patient pour voyager vers les Outre-mer en ce moment. Un test PCR, par voie nasal, est obligatoire pour voyager dans les territoires ultramarins pour éviter la propagation de la COVID-19. Air France, Air Caraïbes et Corsair, les principales compagnies désservant les Outre-mer, indiquent sur leurs sites internet que ce test doit être réalisé dans les 72h avant le vol. Ces compagnies aériennes ont aussi signé un partenariat avec des laboratoires. En principe les résultats sont censés être délivrés sous 48h. Mais ce n'est pas toujours le cas.


Beaucoup d'organisation

Par crainte de ne pas avoir ses résultats à temps, Laura, jeune étudiante martiniquaise de 22 ans n'a pas hésité à prendre plusieurs rendez-vous, en vue d'un vol prévu le 3 septembre. "Certains rendez-vous ont été annulés, puis reprogrammés.On a des informations différentes de partout." La permanence Covid où elle a trouvé une place lui assure des résultats sous 24h. Mais la jeune fille reste méfiante.
Test civid en vue d'un voyage dans les Outre-mer
Laura, étudiante martiniquaise faisant un test Covid avant un voyage à la Martinique.

Une autre étudiante, Jôsl'ie-Fritz, a bien failli ne pas avoir son vol Air Caraîbes le samedi 1er août pour rentrer en Guadeloupe voir sa famille.  "J'ai fait toutes les démarches nécessaires, j'ai contacté mon médecin traitant afin qu'il me fasse une ordonnance pour faire le test PCR. Ensuite j'ai recherché un laboratoire et là ça a été assez compliqué (...) Donc finalement, j'ai réussi à trouver un rendez-vous pour le jeudi 30 juillet". Mais la jeune femme a vite déchanté. 

Une fois que la personne qui a effectué le prélèvement a terminé, elle m'a dit: "C'est parfait, vous aurez les résultats sous 4 jours."

Jôsl'ie-Fritz, étudiante guadeloupéenne


Jôsl'ie-Fritz multiplie alors les coups de fils : compagnies aériennes, préfecture de la Guadeloupe… C’est finalement en taxi qu’elle se rend dans la précipitation à l’aéroport d’Orly, pour faire un test. "Au final, ils m'ont donné les résultats le lendemain alors qu'ils m'avaient annoncé 48h à la base. Je pouvais enfin partir sereinement", se souvient l'étudiante. 


Des laboratoires débordés

Faire un test à Orly en cas de résultats qui traînent, c’est justement cette solution que propose Air Caraïbes à ses passagers. "Une fois que le test a été fait et qu'ils ont récupéré le résultat, ils peuvent embarquer sur les vols des jours suivants dans la mesure des places disponibles, explique Tamara Primakoff, directrice générale adjointe d'Air Caraïbes, sachant qu'il n'y aura pas de frais supplémentaires." Elle précise aussi que cette possibilité a été mise en place pour les passagers des compagnies aériennes French bee, Corsair et Air France.

"Je pense qu'il y a une forme de saturation dans certains laboratoires, y compris en province,  dit Tamara Primakoff. Le président national du syndicat des biologistes, François Blanchecotte confirme cette impression."Actuellement nous avons des demandes de différents publics et donc, dans la note qui nous a été adressée, on nous demande de passer en priorité les patients symptomatiques, les patients ayant été en contact avec des gens positifs."

Vu que le nombre de cas positifs augmente, nos délais s'allongent pour ce qui concerne les compagnies aériennes

François Blanchecotte, président national du syndicat des biologistes


Les compagnies précisent aussi que la liste de laboratoires indiquée sur leur site n’est qu’à titre indicatif.



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live