Wendy, la jeune joggeuse assassinée à Saint-Martin enterrée en Belgique

faits divers
Wendy, la jeune joggeuse belge assassinée à Saint-Martin
Wendy, la jeune joggeuse belge assassinée à Saint-Martin ©Facebook
Près de 400 personnes se sont retrouvées ce mardi à l’église Saint-Pierre à Ampsin (Amay) en Belgique pour les obsèques de Wendy Montulet. La jeune femme avait été assassinée samedi dernier à Saint Martin. Son présumé meurtrier a été tué en prison.  
Il y avait beaucoup de monde ce mardi dans l’église d’Ampsin (Amay) en Belgique. Près de 400 personnes ont voulu témoigner leur amitié à Wendy Montulet, assassinée sur l’île de Saint-Martin alors qu’elle était partie faire un jogging samedi 9 juillet dernier. Selon le site belge 7 sur 7, la seule mélodie qui a résonné dans l’église a été chantée a capella par une dame originaire des Antilles. Retour sur ce terrible meurtre.

saint-Martin
La collectivité territoriale de Saint-Martin ©WILFRIED LOUVET / ONLY FRANCE

Samedi 9 juillet : Mort de Wendy

Wendy était partie samedi matin effectuer son jogging à Saint-Martin,  le long d'une route, dans le secteur de la Baie Nettlé, où elle séjournait avec sa famille. La Belge âgée de 21 ans a ensuite été retrouvée morte dimanche sur une plage de l'île. L’enquête a montré par la suite qu’elle avait été tuée à l’aide d’un morceau de verre et sexuellement agressée. Wendy était une jeune éducatrice récemment diplômée. Elle séjournait dans un hôtel de Saint-Martin avec sa mère, le compagnon de sa mère ainsi que sa petite soeur et un couple d'amis. 

Mardi 12 juillet : un homme avoue

Après deux jours d’enquête, de nombreux témoignages, un jeune homme habitant l’île de Saint-Martin a été interpellé mardi. Le suspect âgé de 21 ans a reconnu avoir bousculé Wendy, lui avoir porté des coups avec un bout de verre et l’avoir agressé sexuellement. Selon le site d'infos belge 7 sur 7, l’agresseur de Wendy serait le fils d’un agent de police local.

wendy
©© FACEBOOK WENDY, LA JEUNE JOGGEUSE BELGE ASSASSINÉE À SAINT-MARTIN

Vendredi 15 juillet : le meurtrier assassiné

Le meurtrier présumé de la jeune touriste belge a été trouvé mort vendredi 15 juillet à la prison de Baie-Mahault en Guadeloupe. Selon le procureur de l'île Xavier Bonhomme : "La mort naturelle est totalement exclue, tout comme le suicide". Mis en examen la veille pour meurtre et viol avec arme, il occupait sa cellule avec sept autres détenus à la prison de Fond Sarail. Selon le journal de La Meuse en Belgique, l’homme aurait été lynché de manière très violente, des vidéos postés par les détenus ont circulé sur les réseaux sociaux. 

Mardi 20 juillet : funérailles à Amay en Belgique

Le corps de Wendy a été rapatrié en Belgique le samedi 16 juillet. La famille a demandé aux médias du royaume de préserver l’intimité de la cérémonie. Elle ne souhaitait pas la présence de caméras. Près de 400 personnes sont venues rendre hommage à Wendy. Sur les réseaux sociaux, de nombreux témoignages d’amies de la jeune femme ont circulé. Tous dressent de Wendy le portrait de quelqu’un qui avait de l’empathie pour les autres.