publicité

Barack Obama à Tetiaroa : une publicité rêvée pour Tahiti aux Etats-Unis

  • Par Alain Jeannin
  • Publié le , mis à jour le

Le marché américain ? C'est la première clientèle touristique de Tahiti. 60.000 visiteurs en 2016 sur un total de 192.000. Et 30 % des touristes américains sont californiens. Autant dire que le séjour de Barack Obama renforce le positionnement de la destination face à ses concurrents.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
Un immeuble de verre anonyme à Los Angeles, tout près de l’aéroport international de LA. À l’intérieur, une structure ouverte, un « open space » à l’Américaine, avec des collaborateurs les yeux rivés sur l’écran de leur ordinateur ou en conversation avec un client. Aux Etats-Unis comme ailleurs, le tourisme est une industrie, un "business" et pour Tahiti recevoir  Barack Obama est une sacrée victoire sur la concurrence.

Los Angeles-Tahiti Express

Le très professionnel bureau du tourisme de Tahiti (Tahiti Tourisme Board) est une sorte d’ambassade de la Polynésie française, mais une ambassade dédiée au tourisme. Kristin Carlson Kemper, directrice de la promotion de Tahiti aux Etats-Unis, s’enthousiasme quand on évoque le séjour de Barack Obama à Tetiaroa : « Nous sommes enchantés, c’est merveilleux, mais c’est aussi un challenge, nous nous devons d’accueillir tous nos visiteurs de façon inoubliable et pas uniquement notre ancien président. Mais c’est génial pour la publicité de Tahiti ici aux Etats-Unis ».

Pourquoi le "TTB" est-il à Los Angeles ? La réponse est double. La mégapole californienne est la seule porte d’entrée aéroportuaire de la Polynésie depuis les Etats-Unis et elle compte plus de riches millionnaires que tout autre état américain. Et la clientèle de Hollywood ou de Bel Air ne rechigne pas devant une destination réputée chère mais unique. « Tahiti, c’est le voyage d’une vie » en Californie aussi où les professionnels américains du tourisme cible tout particulièrement la clientèle des voyages de noces. Une stratégie touristique qui est adaptée à chaque marché, à chaque clientèle.
" Sur le marché français, nous mettons en avant le "mana tahitien" qui est la force spirituelle sacrée qui entoure et relie tous les êtres vivants en Polynésie " indique Odile Lichon senior manager de Tahiti Tourisme en France. Barack Obama devrait lui aussi bénéficier de cette "énergie positive", qui n'est pas qu'un simple concept marketing.
Agents de voyages de la destination Tahiti à Los Angeles © Tahiti Legends
© Tahiti Legends Agents de voyages de la destination Tahiti à Los Angeles

Un marketing efficace et professionnel

Le maillage du tourisme de Tahiti couvre l’ensemble des Etats-Unis. Sur le site web du Tahiti Tourisme Board, on trouve la liste des 400 villes américaines et de tous les agents de voyage spécialisés sur la destination. Ils sont plus d’un millier. Parmi eux, le français Alain Bernard se distingue. Il est le tour opérateur historique de la Polynésie depuis ses bureaux de Los Angeles.
Le patron de Tahiti Legends a parcouru toute la Polynésie française, aussi grande que l'Europe. Il se réjouit du séjour de Barack Obama. Son entreprise, très multiculturelle, à l’image de la société californienne, emploie 25 personnes et compte 4.000 clients. Pour le chef d'entreprise qui a toujours cru en la destination : « Le séjour au Brando de Barack Obama est extraordinaire, c’est une véritable opportunité pour Tahiti. L’ancien président américain jouit d’une grande renommée internationale et il est très populaire aux Etats-Unis, c’est une star. Les retombées seront très positives, sur tous les marchés, et renforceront la notoriété de Tahiti et de la Polynésie ».

Quelle est la clientèle habituelle du Brando et de l'atoll de Tetiaroa ? "Des stars d'Hollywood comme Mel Gibson, Nicole Kidman ou Jennifer Aniston, mais aussi des médecins, des avocats, des chefs d'entreprise".

Et le luxe à un prix. Une semaine est facturée autour de 30.000 euros, auquel il faut rajouter le vol depuis Los Angeles. " Le Brando est un havre de paix luxueux et écologique dans un environnement unique au monde" conclu Alain Bernard.
Tetiaroa © GREGORY BOISSY / AFP
© GREGORY BOISSY / AFP Tetiaroa

ATN, les ailes de Tahiti

Le tourisme de Tahiti bénéficie aussi d’un soutien aérien indispensable. Air Tahiti Nui (ATN), la compagnie polynésienne, déploie les ailes de ses avions aux couleurs de la Polynésie. Et elle s’est ouverte à des partenariats efficaces grâce à Jean-Marc Hastings, son directeur à Paris. ATN assure des vols réguliers Paris-Tahiti via Los Angeles. Elle dispose de partages de codes avec Air France mais aussi et surtout avec American Airlines qui achemine la clientèle de 19 villes américaines vers la Cité des Anges, seule escale avant Tahiti.

Décidemment, en choisissant Tetiaroa pour terminer l'écriture de ses mémoires, Barack Obama n'imaginait sans doute pas le coup de pouce médiatique et touristique qu'il allait offrir à la destination Tahiti et notamment aux Etats-Unis.
 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play