publicité

Le cyclone Irma, "phénomène jamais vu", va frapper de plein fouet Saint-Martin et Saint-Barth

Le cyclone Irma, comme Météo-France l'avait prévu, passe à proximité de la Guadeloupe, mais c'est surtout sur Saint-Martin et Saint-Barthélémy qu'il s'apprête à déferler. Le point à 20H (Guadeloupe), 2H (Paris).

© Capture d'écran
© Capture d'écran
  • La1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le

Selon le directeur de Météo-France Guadeloupe, jamais un phénomène d'une telle ampleur n'avait été observé dans les Antilles, depuis qu'existent les moyens modernes d'observation.

Guadeloupe : Irma se fait sentir

Irma est désormais à moins de 200 kilomètres de la Guadeloupe où ses premiers effets se font sentir, notamment une forte houle à la Pointe des chateaux et sur le littoral de la commune du Moule. La Guadeloupe est en vigilance rouge. Météo-France Guadeloupe précise toutefois qu'Irma devrait relativement épargner le département : la houle devrait atteindre 7 à 8 mètres et les vents pourraient avoisiner en rafales les 150 km/h.

Saint-Martin et Saint-Barth : l'inquiétude

Irma et ses vents avoisinants les 300 km/h pourraient frapper de plein fouet les deux îles du nord en milieu de nuit (heure locale). Les deux îles sont pour l'heure en vigilance rouge, mais pourraient passer dans les heures à venir en vigilance violette. Le dernier bulletin en date de Météo-France donne la mesure de la menace qui plane sur Saint-Martin et Saint-Barthélémy : 


IRMA est un ouragan d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique. En conséquence, des impacts majeurs sont attendus sur ces îles :

- Une houle d'est dont les creux dépasseront 12 mètres cette nuit de mardi à mercredi et la journée du mercredi. Déferlements d'une extrême violence sur les rivages et submersion majeure des parties basses du littoral. Marigot, Grand Case et Gustavia seront particulièrement impactées. Cette submersion interviendra très probablement vers 6/8h mercredi matin.

- Des vents dépassant en rafales 100 km/h sont attendus après minuit. A partir de 3h, les rafales atteindront 200 km/h. Le paroxysme est attendu entre 6 et 12h, avec des rafales au-delà de 300 km/h. Les variations importantes de la direction des vents aggraveront le pouvoir destructeur des vents. Attention au passage probable de l'oeil de l'ouragan : toute accalmie très temporaire qui interviendrait entre 8h et 10h mercredi serait trompeuse.

- Des précipitations diluviennes à proximité de l'œil, donc en seconde partie de nuit et mercredi matin. 200 à 400 mm est un ordre de grandeur auquel on peut s'attendre au cours de cette période.

 



Toutes les infos et les images sont à retrouver dans notre direct numérique à retrouver ici. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play