publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Mayotte: un maire clôt les inscriptions scolaires en raison de classes surchargées

  • La1ere.fr avec AFP
  • Publié le

A Mayotte, le maire de Koungou, dans le nord de l'île, a clôturé les inscriptions dans les écoles maternelle et élémentaire de sa commune pour la rentrée prochaine, car "il n'y a pas assez de classes" pour accueillir l'ensemble des élèves à scolariser.

Des collégiens de Koungou, à Mayotte (en 2011) © SOPHIE LAUTIER/AFP
© SOPHIE LAUTIER/AFP Des collégiens de Koungou, à Mayotte (en 2011)
"On reçoit tous les enfants des îles voisines", a expliqué Assani Saindou Bamcolo, évoquant la forte pression migratoire en provenance des Comores que subit le 101ème département français.  "On ne peut pas pousser les murs", a regretté l'élu qui s'interroge sur la mise en application de la mesure du nouveau président de la République (Emmanuel Macron souhaite des classes à 12 élèves en CP et en CE1 dans les écoles relevant de l'Éducation
prioritaire) dans des écoles mahoraises qui fonctionnent déjà en rotation.
 

+6,7% d'élèves en 2017

En effet, pour remédier au manque de places dans certaines écoles de l'île, un système de rotation a été créé: la moitié des élèves de l'école ont cours le matin, l'autre moitié l'après-midi. Interrogé par l'AFP, le vice-rectorat a indiqué que 2.700 élèves supplémentaires dans le second degré et 836 élèves supplémentaires dans le premier degré étaient attendus à la rentrée scolaire prochaine.  Cette hausse représente 6,7% en 2017 contre une hausse de 6,3% en 2016. D'après les prévisions du vice-rectorat, plus de 97.600 élèves devraient être scolarisés à la rentrée prochaine pour une population totale de 212.600 habitants au dernier recensement (2012).
 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play