outre-mer
territoire

Mariage pour tous : "Un acte d'égalité", pour Christiane Taubira

Christiane Taubira
Christiane Taubira, mariage pour tous, Assemblée nationale, 29 janvier 2013
Christiane Taubira défend le projet de loi du gouvernement à l’Assemblée nationale, le 29 janvier ©AFP/Jacques Demarthon
La garde des Sceaux Christiane Taubira a affirmé mardi à la tribune de l’Assemblée nationale que l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe était "un acte d’égalité" et non "un mariage au rabais". 

"C’est un acte d’égalité. Il ne s’agit pas d’un mariage au rabais, il ne s’agit pas d’une ruse, pas d’une entourloupe, il s’agit d’un mariage avec toute sa charge symbolique, et toutes ses règles d’ordre public", a affirmé Christiane Taubira en présentant le projet de loi sur le mariage homosexuel.

"Qu’est-ce que le mariage homosexuel va enlever au mariage hétérosexuel ?" a demandé la ministre de la Justice sous les applaudissements des bancs de la gauche, dont les députés ont applaudi debout la fin de son discours.

"Alors s’il n’enlève rien, nous allons oser poser des mots sur des sentiments et des comportements", a-t-elle ajouté, en dénonçant "les mensonges" lorsqu’il a été dit "que les mots de ’père’ et de ’mère’ seraient supprimés".

_________________________________________________

VIDEO. Christiane Taubira présente le projet de loi sur le mariage homosexuel, le 29 janvier 2013 (extrait)
 


"Nous parlons d’hypocrisie pour ceux qui refusent de voir ces familles homosexuelles et nous parlons d’égoïsme pour ceux qui s’imaginent qu’une institution de la République pourrait être réservée à une catégorie de citoyens."

"La liberté de se choisir" 

"Nous disons que oui, le mariage ouvert aux couples de même sexe illustre bien la devise de la République : la liberté de se choisir et de vivre ensemble, l’égalité de toutes les familles", a ajouté la ministre.
Rappelant l’histoire du mariage depuis l’instauration du mariage civil en 1791, la ministre a souligné que "depuis deux siècles, l’évolution du mariage va vers l’égalité". "Et c’est ce que nous faisons aujourd’hui, nous parachevons l’égalité", a-t-elle dit, en soulignant que l’évolution vers l’égalité avait d"’abord concerné les femmes", avec, notamment, les lois de 1970 et celle de 1975 qui a rétabli le consentement mutuel du divorce.
"Au nom d’un prétendu droit à l’enfant, vous refusez des droits à des enfants que vous choisissez de ne pas voir", a-t-elle aussi lancé. "Vos objections n’ont pas de fondement sauf une réelle difficulté à inclure dans vos représentations la légitimité des couples de même sexe."
"Mais vos enfants et vos petits-enfants les incluent déjà et vous serez bien mal à l’aise lorsqu’ils viendront voir les comptes rendus de vos débats", a-t-elle ajouté. "Le texte n’a rien de contraire à la convention des droits de l’enfant", a-t-elle poursuivi. "Nous sommes fiers de ce que nous faisons !" a répété Christiane Taubira.
________________________________________________________
VIDEO. L’intégralité de l’intervention de Christiane Taubira


 

Publicité