outre-mer
territoire

Un bateau fantôme erre dans l'Atlantique nord depuis fin janvier

insolite
Terre-Neuve phare
Le bateau a quitté Terre-Neuve le 23 janvier ©WOLFGANG FUCHS / BILDERBERG
Depuis maintenant trois semaines, le Lyubov Orlova est introuvable. Cet ancien paquebot de croisière russe est à la dérive, quelque part entre les cotes de Terre-Neuve et la République Dominicaine. L’association Robin des Bois réclame une mobilisation internationale.
L'affaire semble tout droit sortie d'un roman d'aventure: un paquebot fantôme, long de cent mètres, erre dans l'Atlantique nord depuis des jours avec pour seuls passagers des centaines de rats. Personne n'est aujourd'hui en mesure de le localiser. Il dérive pourtant dans une zone maritime très fréquentée et représente donc un danger potentiel pour tous les navires qui croisent dans l'Atlantique nord. 

Ancien paquebot de croisière


Construit en 1976, le paquebot long de cent mètres était depuis 2010 à l’abandon dans le port de Saint-John (Terre-Neuve), à vingt kilomètres de Saint-Pierre et Miquelon.  Auparavant, il était exploité par les canadiens pour des croisières dans l’Arctique. Le 23 janvier dernier, il a quitté Terre-Neuve, en remorque, pour être livré à des ferrailleurs en République Dominicaine.

Le Canada responsable?


Mais à 600 kilomètres de Terre-Neuve, le câble qui le reliait au remorqueur s’est rompu. Le remorqueur canadien a du rentrer au port pour des raisons de sécurité. Aujourd'hui, les autorités canadiennes ne parviennent plus à le localiser et l'association de défense de l'environnement Robin des Bois accuse le Canada d'avoir une responsabilité primordiale dans cette affaire. 
L'association Robin des Bois réclame maintenant une mobilisation internationale pour localiser, recapturer, et mettre en lieu sur le Lyubov Orlova.


Un site spécialisé (en anglais) dans les affaires maritimes raconte la saga du Lyubov Orlova, le hollandais volant des temps modernes. 


Publicité