Les Unes de la presse Outre-mer

revue de presse
Unes presse
Des garimpeiros victimes d'une étrange maladie mortelle en Guyane, le Progrès qui réussit son entrée en Politique à la Réunion, et la Polynésie fichée par la CIA... les Unes de la presse d'Outre-mer de ce lundi 18 mars .

Epidémie mystère en Guyane, volontariat international en Martinique


Une mystérieuse épidémie décime les orpailleurs clandestins en Guyane. Selon France Guyane, plusieurs garimpeiros ont été transférés à l'hôpital de Cayenne. Quatre décès seraient déjà à déplorer.
Chez France Antilles  Martinique,  c'est la photo de 10 jeunes souriants qui s'affiche en première page. Effectuant un volontariat international , ils partent au Pérou s'occuper d'animation auprès d'enfants pendant neuf mois. Du coté de la Guadeloupe, on s'intéresse, encore, aux soldats en mission. "Le quotidien a suivi des Guadeloupéens "en première ligne dans la guerre au Mali", annonce France Antilles Guadeloupe.
 
Une France Guyane 18 mars

Une France Antilles Martinique 18 mars

Une France Antilles Guadeloupe 18 mars

 

Procès en vue en Nouvelle-Calédonie, la Polynésie fichée par la CIA

C'est ce mardi que sera inauguré le tout nouvel aéroport international de la Tontouta. L'information est à la Une des Nouvelles-Calédoniennes qui replace l'événement dans un contexte budgétaire douloureux. "Des procès en vue", assure le quotidien. En effet, les travaux se sont poursuivis plusieurs mois après la date officielle de fin de chantier.  "Deux solutions se présentent. Soit prolonger le délai, soit appliquer des pénalités aux entreprises", assurent Les Nouvelles, qui précisent que de nombreux  entrepreneurs seraient prêts a se rendre devant un tribunal en cas de pénalisation.
 
Toujours dans le Pacifique, "La Polynésie fichée par la CIA", titrent les Nouvelles de Tahiti , photo de la fiche de renseignements à l'appui. "De prime abord plutôt innocent, cet “œil de la CIA” ne serait-il pas à remettre dans un contexte où notre région devient un enjeu stratégique au cœur du jeu diplomatique complexe entre la France, les États-Unis et la Chine", s'interroge le quotidien. Avec également une interview de Miss Tahiti, tout juste recrutée en tant qu'attachée parlementaire du sénateur Tuheiava. "Je ne m'engage pas en politique", assure-t-elle.
La Dépêche de Tahiti se penche ce lundi sur la maltraitance à l'école "les langues se délient", affirment-elles en Une. Taatoa Uura, un "jeune crack du billard polynésien", a également droit à sa photo en première page. 

Une LNC 18 mars
Une Nouvelles Tahiti 18 mars

 
Une depeche de Tahiti 18 mars

 

Premier test réussi pour le Progrès à la Réunion, "Témoignages" demande de l'aide

De la politique sur le Journal de l'île de la Réunion, avec le tout premier meeting du Progrès, le nouveau mouvement socialiste de Patrick Lebreton qui a rassemblé un millier de sympathisants. "Il s’est présenté en première force socialiste de l’île par le nombre et le poids de ses élus. Légitime en somme pour partir au combat des municipales dans toutes les communes", explique le quotidien.
 
Ce meeting se retrouve également en appel  Une du Quotidien de la Réunion. Mais l'information principale de sa première page, c'est la précarité de l'emploi dans les mairies réunionnaises, sous le titre "Les titularisations au point mort". Ils ne seraient que 30% à être titulaires parmi les employés municipaux.
Témoignages, en proie à de sérieuses difficultés financières lance quant à lui un appel à ses lecteurs. "Témoignages a besoin de vous"  titre le quotidien qui publie des messages de soutien en première page et incite ses électeurs à  s'abonner ou leur adresser un chèque.
Une JIR 18 mars
Une Quotidien 18 mars
Une témoignages 18 mars

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live