outre-mer
territoire

Le sénateur Richard Tuheiava votera contre le mariage pour Tous

politique
Le sénateur polynésien Richard Tuheiava
©GREGORY BOISSY / AFP
Le sénateur polynésien, apparenté PS, a  fait savoir qu'il voterait contre l'article 1er du mariage pour Tous et s'abstiendra  au vote final, à défaut de voter contre.
Finalement, il ne s'abstiendra pas. Richard Tuheiava avait dans un premier temps laissé entendre que, retenu en Polynésie pour cause de territoriales, il ne participerait pas à l'examen du projet de loi Mariage pour tous, en débat à compter d'aujourd'hui au Sénat. Finalement, le sénateur du Tavini Huiraatira, parti d'Oscar Temaru sera présent, il a détaillé ses intentions en postant un message sur sa page Facebook.
 
 
 
"Au terme d’une analyse approfondie du contexte local de la laïcité en outremer et en Polynésie française, notamment depuis 1905, et après une série de consultations locales auprès des confessions religieuses, autorités politiques, et de représentants d’une association militante sur Tahiti, je serai amené officiellement à voter “contre” l’article 1er ( qui ouvre le mariage aux couples de même sexe, ndlr) du projet de loi et à “m’abstenir (tout au moins) dans le vote final de l’ensemble du texte au Sénat prochainement".
(Texte publié sur le site des nouvelles.pf)
 

Plusieurs sénateurs ultramarins de gauche opposés au mariage pour Tous

 
Le Tavini Huiraatira, apparenté PS refuse donc de suivre la ligne directrice de la majorité; Une décision qui intervient alors que le président Oscar Temaru, qui tient à ce que la Polynésie apparaissent sur la liste de l'ONU des territoires non autonomes à décoloniser  a écrit une lettre à François Hollande pour fustiger l'obstruction de la France dans ce dossier.
 
 
Le Pacs (Pacte civil de solidarité) n'est toujours pas appliqué en Polynésie. Mais Richard Tuheiava n'est pas le seul sénateur ultramarin de gauche à s'opposer au mariage des couples homosexuels. Les Guadeloupéens Félix Desplan, Jacques Cornano et Jacques Gillot, également à gauche ont déjà publiquement fait savoir leur opposition au projet. Maurice Antiste, sénateur apparenté PS de Martinique, a annoncé, jeudi matin dans un communiqué, son intention de s'abstenir sur le mariage pour tous, gêné par un "droit à l'enfant" que créerait ce texte.
Sur les 21 sénateurs ultramarins, 12 sont à gauche et 9 sont à droite. Parmi ces derniers, seule la Réunionnaise Jacqueline Farreyrol a annoncé voter en faveur du projet de loi.
 
Publicité