Le vainqueur de la Transat est attendu dimanche en Martinique

voile
Erwan Tabarly
©A.Courcoux/Pen Duick
Le sprint final est lancé pour les onze marins rescapés de la transat Bretagne-Martinique. Leur arrivée est prévue dans 4 jours. Erwan Tabarly, leader au classement provisoire, semble bien placé pour la victoire finale. Eric Baray, lui, est toujours en escale forcée aux Canaries. 

Le leader actuel du classement général provisoire, Erwan Tabarly (Armor Lux-Comptoir de la mer) le racontait ce jeudi matin à la vacation avec le PC course: d'après ses ordinateurs de bord et ses logiciels de navigation, il pourrait arriver en Martinique dans la matinée de dimanche matin.  Pour l'heure, le skipper breton semble plutôt bien parti pour l'emporter. Il est en tête depuis que la flotte a quitté les rivages de l'Afrique. Son avance sur le second, Gildas Morvan (Cercle Vert) reste très stable: entre 40 et 50 milles, soit environ 80 kilomètres. 

Peu d'options divergentes

La carte des positions sur le site officielle de la transat montre qu'Erwan Tabarly semble en position de contrôler ses rivaux. Il semble d'ailleurs être particulièrement attentif à la route choisie par Gildas Morvan. Pour Erwan Tabarly, il s'agit de ne pas connaître la même mésaventure qu'en 2009 dans cette même transat: il était arrivé deuxième à quatre minuscules minutes du vainqueur, Gildas Morvan


Eric Baray devrait repartir aujourd'hui

Toujours bloqué aux Canaries par des soucis d'électronique et de pilotes automatiques, Eric Baray doit théoriquement reprendre la mer aujourd'hui. Le skipper martiniquais, 11ème et dernier de la transat prévoit de mettre une dizaine de jours pour atteindre la Martinique. Il aura donc une bonne semaine de retard sur le vainqueur!

Les Outre-mer en continu
Accéder au live