outre-mer
territoire

L'Assemblée nationale va débattre de l'avenir de l'île Tromelin

politique
Tromelin vue générale
l'îlot Tromelin, 1 km2. Son point culminant est à 7 mètres de hauteur ©David Ponchelet (Outre-mer 1ère)
Tromelin est un ilôt inhabité au milieu de l'océan Indien. Depuis 1999, la France envisage de partager sa souveraineté sur ce caillou perdu avec l'île Maurice.  Mais voici qu'un député se rebelle contre cette décision. Il vient d'obtenir que l'Assemblée nationale examine le cas de Tromelin. 
carte Tromelin


L'île Tromelin est devenu l'un des chevaux de bataille du député UDI du Tarn, Philippe Folliot. Sur son blog, l'élu se réjouit d'avoir obtenu du président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, que le palais Bourbon puisse débattre prochainement  de l'avenir de ce confetti Français perdu au milieu de l'océan Indien. Ce jeudi, l'Assemblée nationale devait, comme le Sénat l'a déjà fait, voter en l'état un projet de loi qui prévoit que dorénavant, l'île de Tromelin fera l'objet d'une co-gestion  entre la France et l'île Maurice. Depuis son indépendance en 1968, Maurice revendique la souveraineté sur cet îlot. Même si dans les faits, la co-gestion existe déjà, notamment en matière d'environnement, le député du Tarn exige que le Parlement puisse donc débattre et éventuellement amender le projet de loi. 

Tromelin, Quel intérêt?

Pourquoi s'intéresser à cette petite île corallienne particulièrement inhospitalière? Tromelin n'a pas de richesses dans son sous-sol, mais son domaine maritime de  280.000 km2 suscite les convoitises. 

Une Histoire dramatique

L'île Tromelin est un îlot corallien sans population permanente, situé à 600 kilomètres à l'est de Madagascar et à 530 kilomètres au nord de La Réunion. Si son nom est aujourd'hui connu, c'est en raison de son histoire particulièrement dramatique: en 1761, un navire négrier, l'Utile, y a fait naufrage. ce n'est qu'en 1776, quinze ans plus tard, que les derniers rescapés, sept femmes et un enfant, ont été secourus. Plusieurs ouvrages ont raconté cette histoire, "Tromelin, l'île aux esclaves oubliés", de Max Guérout, ou encore "Les Naufragés de l'île Tromelin", d'Irène Frain. Max Guérout est archéologue naval. C'est grâce à lui que l'histoire dramatique des esclaves oubliés  a été exhumée. Il organise régulièrement des campagnes de fouilles, avec des archéologues mauriciens, pour retrouver des traces des esclaves et tenter de comprendre comment ils ont pu survivre pendant quinze années. 

Un confetti perdu dans l'océan

Placée sous la responsabilité administrative du préfet des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), Tromelin ne peut être ravitaillée que par avion militaire ou par bateau. seuls trois personnels des TAAF s'y relaient pour assurer une présence permanente. Leur mission est essentiellement logistique et écologique: maintien en état des quelques bâtiments, comptage des oiseaux, des tortues. 

Reportage audio

En 2009, le Marion Dufresne, le bateau ravitailleur des Terres Australes et Antarctiques Françaises avait effectué une tournée d'un mois dans les îles Eparses françaises de l'océan Indien (Tromelin, Juan de Nova, Glorieuses, Europa, bassas da India). Une mission scientifique pour étudier la faune et la flore de ces iles, mais aussi pour retirer les déchets laissés au fil des années par les occupants.
A cette occasion, un magazine radio a été réalisé sur Tromelin. (Terres d'outre-mer, magazine de l'ex-RFO, l'actuel Outre-mer 1ère radio)   

Tromelin vue d'hélicoptère
9
tromelin mesure 1600 mètres de longueur sur 700 mètres de largeur ©David Ponchelet (Outre-mer 1ère)
tromelin vue du marion Dufresne
Au lever du jour, depuis la passerelle du Marion Dufresne, l'île qui ne culmine qu'à sept mètres de hauteur est difficilement visible ©David Ponchelet (Outre-mer 1ère)
Tromelin, piste d'atterrissage
La piste d'atterrissage qui permet aux Transall de l'armée de l'air, venus de La réunion, de ravitailler les personnels des TAAf qui séjournent sur Tromelin ©David Ponchelet (Outre-mer 1ère)
Tromelin, une végétation peu fournie
La fréquence des cyclones (10 ces 28 dernières années) et le climat empêche la végétation de pousser. Pas d'arbres (hormis quelques cocotiers importés). Seuls quelques euphorbes, arbustes et herbes grasses résistent. ©David Ponchelet (Outre-mer 1ère)
Tromelin, station météo
En 1953, une mission de reconnaissance menée par Serge Frolow a préfiguré l'installation d'une station météo, seul bâtiment existant sur l'île. ©David Ponchelet (Outre-mer 1ère)
tromelin, la base
Trois personnels des TAAF résident sur Tromelin pour entretenir la base. Les cocotiers qu'on voit sur la photo ont été importés, notamment pour créer de l'ombre ©David Ponchelet (Outre-mer 1ère)
L'ancre de l'Utile
Sur la gauche, dans l'eau, on aperçoit la pointe de l'ancre de L'Utile, le navire négrier qui a fait naufrage en 1761. Sur la droite, le Marion Dufresne qui effectuait en 2009 une mission scientifique et de nettoyage dans les Iles Eparses. ©David Ponchelet (Outre-mer 1ère)
Les Fous masqués de Tromelin
L'île est un site de ponte des tortues marines, mais elle abrite également de grandes colonies d'oiseaux. Des fous à pieds rouges, ou des fous masqués (sur cette photo). ©David Ponchelet (Outre-mer 1ère)
Le bernard l'hermite, omniprésent
Les bernard l'hermite sont partout sur Tromelin. Ils sont sans doute des centaines de milliers. ©David Ponchelet (Outre-mer 1ère)

 

Publicité