publicité

Booba s'explique sur l'annulation de son concert en Guyane

Le rappeur a expliqué dans un communiqué avoir du annuler son concert en Guyane, par mesure de sécurité et rejette la faute sur les organisateurs locaux qu'il accuse de "défaillances". 

le rappeur Booba © GUILLAUME BAPTISTE / AFP
© GUILLAUME BAPTISTE / AFP le rappeur Booba
  • Par Maïté Koda
  • Publié le
Sa défection avait fait rager ses fans. Prévu pour le 11 mai 2013, reporté au 18, le concert du rappeur au Zéphyr de Cayenne a finalement été annulé en début de semaine.
 Selon son staff, B2O aurait fait confiance à son instinct "qui lui a dit de ne pas venir en Guyane.  Plutôt "une histoire d'argent" murmurait-t-on en coulisses.
 
C'est en réalité pour des raisons de sécurité affirment les sociétés Tallac Records et Unkut, toutes deux propriétés du rappeur, dans un communiqué publié sur sa page Facebook. " "L'annulation (…) a suscité nombre de rumeurs violentes et injurieuses alimentées par certains tiers", écrivent-elles affirmant chercher à "rétablir la vérité".

La faute aux organisateurs locaux

Alors que les fans guyanais de Booba pestaient de ne pouvoir encore une fois assister au concert de leur idole (il avait déjà annulé deux représentations en 2007 et 2011), B2O leur adresse ses salutations et reporte la responsabilité sur les organisateurs de l'événement.
" Les moyens nécessaires à l'organisation du spectacle et à la sécurité du public n'ont jamais pu être mis en œuvre pour permettre à cet évènement de se dérouler dans de bonnes conditions", précise le communiqué. " Et ce n'est que confronté à "la persistance des défaillances dont faisaient preuve les organisateurs locaux" et par mesures de sécurité qu'a été prise la décision d'annuler.
Le rappeur a par la même occasion pour dénoncé l'attitude de "certains responsables" qui se sont "crus autorisés à proférer des menaces et des insultes" à son encontre.
Il y a tout juste un an, le tournage d'un clip de Booba en Guadeloupe avait fait parler de lui alors qu'une véritable fusillade avait éclaté sur les lieux.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play